Intégration audiovisuelle ISE encore un succès !

Pour ceux qui connaissent le salon Interclima+elec, désormais partie prenante du Mondial du bâtiment, le salon Integrated Systems Europe (ISE) d’Amsterdam, qui s’est tenu du 10 au 12 février dernier, occupe la même superficie, mais uniquement consacrée à l’intégration des systèmes électroniques audiovisuels. Plus un seul espace libre, des visiteurs toujours plus nombreux à chaque édition, des conférences qui se multiplient… les 1 000 exposants ont accueilli plus de 50 000 visiteurs sur 36 000 m². Un salon à ne pas manquer !

Sur le même sujet

L’affichage dynamique toujours plus grand
Samsung, LG, Sony, Philips et bien d’autres y ont proposé leur solution intégrée d’affichage dynamique.
Plus besoin d’ordinateur, tout se passe sur une tablette ou un smartphone. Il suffit de prendre une photo du produit à promouvoir, de le récupérer dans la bibliothèque d’images, d’y ajouter un texte promotionnel et de valider. Le message apparaît immédiatement sur les écrans et le client est informé en temps réel. Le gérant d’une boutique, ou l’accueil d’une entreprise, peut, au gré de la journée, modifier les messages très rapidement. BenQ présentait le DH550C, un afficheur double-face très fin de 55″ (140 cm de diagonale). Un hall entier lui était consacré.

Smarthome : un hall dédié
Ce terme de smarthome n’est jamais présent au sein de l’ISE. On parle de Home automation, de smartbuilding, mais pas de smarthome. À croire que pour l’instant, seul le bâtiment dispose de solutions vraiment intégrées et que la maison n’est encore qu’une juxtaposition de silos dédiés à l’énergie, au home cinéma, au multiroom, aux écrans et à l’éclairage. Et pourtant, tous les acteurs étaient présents, que ce soit Lutron, Crestron, AMX, Nuvo, Sonos, Optoma, Samsung ou encore Toshiba.
Mais les choses évoluent et un petit hall, baptisé smartbuilding, a été ouvert. Les fabricants tels que l’alliance KNX et l’alliance Zwave y avaient un stand, tout comme les fabricants Fibaro, Jung, Eelectron, Ekinex, Elsner, Simon, Smart Things (à noter que l’alliance EnOcean n’était pas représentée sur le salon). Deux marques françaises avaient fait le déplacement : Lifedomus et Krika. Lifedomus s’est déjà imposé auprès des intégrateurs et Krika va très vite être adopté. Krika est un petit boîtier qui permet de scanner un réseau et de connaître l’état des appareils visibles sur ledit réseau. Il faut autant de hubs Krika que de VPN (réseaux privés virtuels, Virtual Private Networks) disponibles. Ce produit s’adresse particulièrement aux installateurs qui souhaitent vendre une prestation de maintenance et qui disposent, pour la première fois, d’un moyen de faire du préventif ou, du moins, d’être informé des soucis avant que le client s’en aperçoive.

Convergence numérique : l’exemple Crestron
web-CrestronLa convergence numérique permet aux mondes de l’automatisation, de la programmation et de l’audiovisuel de se rencontrer. Tout devient possible Grâce aux logiciels. Sur un stand toujours rempli de visiteurs, Crestron présentait son savoir-faire sur la facilité aujourd’hui prouvée de pouvoir interfacer et switcher sur tout type de source (appareil mobile, ordinateur, écran) à l’aide d’une simple télécommande, grâce à DM3.0. L’application gratuite Pyng, permettant de piloter et gérer les appareils Crestron à l’aide d’une tablette et du hub Pyng, montre à quel point le logiciel est la clé des solutions les plus technologiques. Après deux minutes de formation, n’importe quel intégrateur peut paramétrer une installation et programmer des scénarios. Mais la sensation d’être au cœur d’un écosystème exclusif, capable d’interfacer l’audio, la vidéo, tous types d’écrans et de sources pour créer un ensemble multiroom de haute qualité, est marquante.

Home cinéma : enfin accessible
web-une-iseLe marché des projecteurs a connu une belle croissance en 2014 à l’échelle globale, selon une étude récente du cabinet Futuresource, qui annonce 8,3 millions d’unités vendues au cours de l’année dernière (+ 8 %). Le home cinéma dans sa version anglaise a enregistré la plus grosse croissance de ce marché au cours du quatrième trimestre 2014 (+ 20 %), notamment grâce aux promotions et aux offres commerciales proposées par le commerce électronique. Même si dans le multiroom certains fabricants, comme Sonos ou Nuvo, ont fait le choix de l’audio sans fil et ne sortent plus de systèmes filaires. Toutes les marques proposent des solutions sans fil, mais peu d’entre elles conviennent pour un home cinéma de qualité avec une salle dédiée.

Aller à ISE permet de vivre des expériences véritablement immersives au cœur de systèmes de son 3D tels qu’Auro3D. Les systèmes 7.1, 9.1 ou encore 11.1 offrent un rendu très proche de la réalité. Écouter un Ave Maria sur de tels systèmes vous transporte, jusqu’à vous tirer des larmes. La sensation est incroyable.
Vivitek présentait son tout nouveau vidéoprojecteur home cinéma H1188HD. Optoma, lui, offrait la possibilité de se prendre pour Sebastian Vettel, avec une magnifique simulation de Formule 1 équipée de trois vidéoprojecteurs associés pour profiter d’un écran à 160°. De son côté, Epson a dévoilé son nouveau produit phare pour le home cinéma, avec le vidéoprojecteur laser LCD-R, Entertainement Home – Laser System, EH-LS10000.

 

 

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte