Du 16 au 22 Septembre 2015 : la Semaine Européenne pour la Mobilité

Du 16 au 22 Septembre se tiendra la 14ème édition de la Semaine Européenne pour la mobilité, placée cette année sous le thème de la multimodalité. Le but de cette initiative et de promouvoir les bons gestes à avoir pour se déplacer en ville et limiter les effets néfastes des véhicules motorisés, mettant aussi à l’honneur les actions prévus par la loi sur la transition énergétique pour des transports plus propres et une meilleure qualité de l’air.

Sur le même sujet

Comme chaque année, l’enjeu majeur de cette semaine est de montrer que le transport durable et non polluant est à la portée de tous : ces différents moyens de locomotion alternatif (Autolib’, Velib ‘, vélos …)  seront mis à l’honneur pour éveiller les consciences sur la pollution créée par les véhicules motorisés.

Agir pour améliorer la qualité de l’air en milieu urbain
La journée « En ville sans ma voiture » créée en 2000 avait été une première version du nouveau projet où des dispositifs avaient été mis en place pour restreindre certaines zones de circulation, et où les communes et les associations sensibilisaient les citoyens aux impacts sur l’environnement que représente l’utilisation massive des transports motorisés privés. L’année suivante, en 2001, la Semaine pour la Mobilité était mise en place, l’occasion pour les villes de montrer qu’ils prennent en considération les questions environnementales, et qu’ils s’engagent pour réduire les effets néfastes des transports.

Cette année, le Semaine de la Mobilité à une résonance un peu plus particulière, avec l’arrivée prochaine de la COP21, c’est aussi l’occasion pour les collectivités locales de repenser les axes routiers pour les rendre plus fonctionnels et préserver certaines zones urbaines souffrant massivement des émissions de gaz à effet de serre.

Un programme bien pensé
Tout au long de la semaine, des événements et des activités sont prévus pour interpeller les citoyens; une journée vélo-école le 18 septembre pour éveiller chez les plus jeunes le soucis de la préservation de l’air, la priorité aux transports publics le 19 septembre pour montrer qu’ils existent de réelles alternatives à l’utilisation de la voiture, et deux journées nationales des voies vertes ouvertes à toute personne non motorisée les 19 et 20 septembre. En Île-de-France, le STIF offrira même la possibilité aux participants de gagner dix forfaits Navigo annuel toutes zones. En Europe, c’est l’opportunité pour les villes participantes d’être liées dans la poursuite d’un objectif commun, en faisant appel à la solidarité citoyenne. Les villes profitent ainsi de cet événement pour mettre à l’essai des plans d’actions pour réduire la pollution et cherche à conclure des partenariats avec les intervenants locaux dans la lutte contre la pollution. Depuis quelques années, cette initiative touche des pays à l’international, comme le Canada, le Japon ou le Brésil, où dans les grandes villes, la mobilité durable représente un challenge de taille.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte