Le complément de rémunération accordé aux producteurs d’énergies renouvelables

(c) Creative Commons

La ministre de l’Ecologie a rendu public hier un point important du décret sur les nouvelles règles de soutien aux énergies renouvelables : le complément de rémunération. L’objectif avec ce dispositif est de récompenser les producteurs d’énergies renouvelables pour qu’ils augmentent leur production, donnant par la même occasion un coup de pouce à l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique.

Sur le même sujet

Cette prime, que pourront percevoir les producteurs d’énergies renouvelables, sera calculée proportionnellement à l’énergie qu’ils produisent et s’ajoutera en complément des revenus générés par la vente de leur énergie.

Favoriser l’utilisation des énergies renouvelables
Cette mesure sera doublement  positive dans la réussite de la transition énergétique car elle permettra d’une part aux producteurs de couvrir les coûts des installations nécessaires à la production de l’énergie, leur assurant de ce fait une rentabilité normale. D’autre part, elle favorisera l’intégration des énergies renouvelables au réseau électrique en permettant aux producteurs de vendre le fruit de leur travail directement sur le marché, ce qui limitera les risques de volatilité des prix. Cette prime remplacera progressivement l’obligation d’achats d’énergies propres imposée aux entreprises dans certaines filières renouvelables et aussi aux installations dont la puissance est supérieure à 500Kw.

Un décret en attente d’être appliqué
Le décret est attendu avant la fin de l’année, devant d’abord être validé par le Conseil supérieur de l’énergie, la Commision de régulation de l’énergie, le Conseil d’Etat et la Commision Européenne. L’application définitive du décret devrait s’effectuer au 1er Janvier 2016, et marquera ainsi un pas de plus vers la transition énergétique.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte