L’évolution des sociétés et le Big Data

David Le Souder Rédacteur en chef smarthome Electricien+

Imaginez des centaines de millions de personnes produisant leur propre énergie verte dans les maisons, les bureaux et les usines, et la partageant avec tous dans un «Internet de l’énergie», tout comme nous créons et partageons aujourd’hui les informations en ligne.

Sur le même sujet

La création d’une société autour d’énergies renouvelables, chargé par les bâtiments, partiellement stockée sous forme d’hydrogène, distribué par un internet de l’électricité verte, le transport zéro émission, ouvre la porte à une troisième révolution industrielle. L’ensemble du système est interactif, intégré et homogène. En France, le déploiement de millions de compteurs intelligents est un formidable défi technologique. ERDF ne va plus devoir gérer une à deux mesures par an, mais au minimum une mesure par jour pour l’ensemble des clients soit environ 530 millions de mesures chaque jour. Cette masse de données appelée Big Data devra avant tout être intelligemment récoltée et traitée pour devenir le Smart Data.

Jeremy Rifkin en fait sa colonne vertébrale de la troisième révolution industrielle. Une révolution qui promeut une production d’énergie non plus centralisée, mais distribuée, l’énergie circulant dans le réseau de manière « intelligente. Une révolution conditionnée à la capacité des énergéticiens à capter, exploiter et corréler des données volumineuses, variées et à la vélocité.

L’arrivée de l’internet des objets et donc d’une adresse IP par produits va encore augmenter la quantité d’informations disponibles. Il reliera tout le monde et tout dans un réseau sans séparation.Les gens, les machines, les ressources naturelles, les lignes de production, les réseaux logistiques, les habitudes de consommation, les flux de recyclage, et pratiquement tous les autres aspects de la vie économique et sociale seront connectés via des capteurs et de logiciels par l’internet des objets, alimentant en continu en données des entreprises ,des maisons, des véhicules…, en temps réel.

Le Smart Data, à son tour, sera analysée avec des analyses avancées, transformé en algorithmes prédictifs et programmé dans les systèmes automatisés, pour améliorer l’efficacité thermodynamique, augmenter considérablement la productivité, et réduire le coût marginal de production et la livraison d’une gamme complète de produits et de services à près de zéro sur l’ensemble de l’économie.

Toutes ses transformations placent l’électricien/domoticien au cœur de cette révolution. C’est pourquoi, votre magazine évolue également en changeant de nom pour devenir Electricien+ intégrant la notion de smarthome si marquante de cette domotique professionnelle. Pour accompagner cette évolution, le magazine devient payant pour proposer également des services annexes, clé de notre économie du futur.
Prenez dès maintenant votre abonnement et recevez Electricien+ pendant deux ans pour le prix d’un.

Bonne lecture

 

David Le Souder

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte