Salon IBS 2015 : entretien avec Rémy Marot, directeur de développement pour le groupe Fludia

Rémy Marot – Directeur développement Fludia / Crédit Photo : Fluvia

A l’occasion de salon IBS 2015, Filière3e s’est entretenu avec Rémy Marot, directeur de développement pour le groupe Fluvia. En quelques mots, il nous raconte les projets professionnels à concrétiser pour l’enseigne en matière d’efficacité énergétique et d’innovations technologiques.

Sur le même sujet

 

IBS 2014, IBS 2015, quels sont les fondamentaux qui ont changé votre marché ?

Sur 2015, la demande de suivi des consommations énergétiques s’accélère sur le segment des moyens et petits bâtiments qui était jusqu’à présent plutôt délaissé (ex : supermarchés urbains, enseignes, écoles …). Cette évolution du marché de l’efficacité énergétique s’accompagne d’une attitude plus pragmatique des clients : souhait de mettre en place rapidement une solution de télé-suivi sans longue phase d’étude préalable, minimisation des coûts en réduisant le périmètre du suivi à une seule énergie du type électricité ou gaz. Ces clients plébiscitent une approche « 1 besoin, 1 produit, 1 service » car elle économiquement plus attractive en comparaison des solutions multi-fluides.


La RT 2012 et la loi de transition énergétique contribuent à renforcer les actions et services d’efficacité énergétique, quelles évolutions majeures voyez-vous désormais dans vos domaines d’activités pour 2016 (nouveaux produits, services) ?

La RT2012 a permis de sensibiliser de manière générale les utilisateurs aux différents usages de leur consommation énergétique, en instrumentant principalement le bâtiment neuf (habitat collectif ou grand tertiaire). Cette démarche de détection des usages devrait s’étendre en 2016 à tous types de bâtiments, via la mise à disposition de solutions logicielles plus verticalisées, ciblant par exemple le segment PME petit Pro et certains  métiers fort consommateur en électricité/gaz du type boulangerie, restauration, pressing… Ces solutions permettront d’identifier les usages et équipements associés au plus grand potentiel d’économie  (ex : four, rideau d’air chaud…).


L’internet des objets fait son irruption en particulier pour l’habitat individuel et va continuer à se développer, en quoi cela change la donne pour vos produits et le tertiaire ?

L’internet des objets est porté par l’émergence de nouveaux réseaux bas-débit (Sigfox, LoRa, M2o…) et est parfaitement adapté au déploiement de nouveaux services de suivi énergétique en environnement diffus (maison individuelle ou petit tertiaire). Avec l’intégration de ces technologies dans ses capteurs BelSenso, Fludia permet à tout utilisateur d’organiser très simplement et à moindre coût sa collecte de données énergétiques, de piloter précisément son budget et d’être acteur de la transition énergétique. En cette période de dérégulation des marchés, l’IOT apporte également un outil essentiel de différenciation aux fournisseurs d’énergie via la création de nouveaux services d’efficacité énergétique.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte