L’ACE FÊTE SES 20 ANS

Marc Dumas, président de l'ACE de 2013 à 2015

Créée en 1995, l’ACE (Association des concepteurs lumière et éclairagistes : 90 membres) fédère d’anciens éclairagistes de scène, plasticiens, techniciens ou ingénieurs des bureaux d’études. Une nouvelle génération s’affirme depuis quelques années : plus féminine, constituée d’architectes, de paysagistes ou de designers diplômés, elle donne un nouveau visage à la profession. Les 44 membres actifs sont des praticiens pouvant justifier de 3 années d’exercice professionnel indépendant dans le domaine de l’éclairage pérenne associé à l’architecture et l’aménagement urbain.
Les membres associés sont des assistants d’agences de conception lumière, des scénographes, des éclairagistes de spectacle, des plasticiens ou des personnes morales dont l’activité est liée au métier de concepteur lumière et d’éclairagiste.

Sur le même sujet

ENTRETIEN avec Marc Dumas, président de l’ACE de 2013 à 2015

L’Association des concepteurs lumière et éclairagistes fête ses 20 ans. Quelle image l’ACE offre-t-elle aujourd’hui ?
Nous nous efforçons de conserver au sein de notre association le dynamisme et l’enthousiasme à l’origine de sa création.
Nous n’avons eu de cesse d’améliorer notre communication, en particulier ces dernières années, et avons mis en place un certain nombre d’actions afin d’apporter davantage de visibilité à notre profession. nous venons notamment de mettre à jour la plaquette de présentation qui précise les fondamentaux de l’association : « favoriser un usage rationnel et innovant de la lumière, diffuser les savoir-faire liés à l’éclairage et la mise en lumière, contribuer aux débats sur l’environnement et l’aménagement du cadre de vie, s’engager sur le respect des règles déontologiques relatives à l’exercice du projet, soutenir la qualité de la démarche éclairage du programme à la maintenance, parvenir à la définition d’un véritable statut professionnel ». Au sein de l’ACE, les concepteurs lumière trouvent une identité commune au-delà d’une pratique d’éclairagiste ou artistique.
En parallèle, notre site (www.ace-fr.org) vient d’être rénové, à la fois dans son contenu et dans sa présentation. Au-delà de la notion d’image, nous avons souhaité offrir des informations plus détaillées et complètes sur nos activités et notre profession. rappelons que tout récemment l’ACE a été admise comme « association agréée CLD» (Certified Lighting Designer), première certification dans le domaine, initiée par l’IALD (International Association of Lighting Designers) après mobilisation de lighting designers dans 42 pays dans le monde. Cet agrément constitue une véritable reconnaissance de notre savoir-faire et permet de mettre en avant la primauté du projet d’éclairage tout en insistant sur la collaboration entre la conception lumière et la maîtrise d’œuvre.

Comment se forme-t-on au métier de concepteur lumière ?
Issus d’horizons très différents, arts plastiques, spectacle, architecture, bureaux d’études, les concepteurs lumière peaufinent leurs formations à la fois sur le terrain et via différents cursus d’enseignement qui se sont développés au fil des ans en partenariat avec d’autres associations ou écoles. L’ACE participe notamment au programme du nouveau master de créateur lumière mis en place par l’école nationale supérieure d’architecture de Nantes. signalons également une série d’ateliers lumière, dont le premier a eu lieu en mars 2015 sur le campus de l’université Toulouse III- Paul Sabatier en collaboration avec le laboratoire Plasma et Conversion d’Énergie (LAPLACE), l’AFE midi-Pyrénées, l’agence de conception lumière Quartiers lumière et avec l’aide de fabricants, partenaires de l’ACE. À noter aussi les ateliers professionnels tenus en 2014, à Medellín et à Téhéran et animés par Roger Narboni et Fanny Guérard de l’agence Concepto.
Enfin, mentionnons aussi le mastère spécialisé en éclairage urbain de l’institut national des sciences appliquées de Lyon, qui permet d’acquérir une expertise en éclairage urbain et un socle de connaissance en urbanisme.
On ne peut ici être exhaustifs tant les enseignements sont diversifiés et les concepteurs lumière de l’ACE interviennent dans de nombreuses écoles et centres de formation. des partenariats sont également en cours actuellement pour développer d’autres formations qualifiantes, tant en France qu’à l’étranger.

« Lumière et savoirs », thème des 13e Rencards de l’ACEtylène, et édition anniversaire, sont donc indissociables ?
Nous prenons « savoir » au sens large, au pluriel. Il s’agit du savoir scientifique,
culturel, qui témoigne de pratiques. il traduit un esprit de recherche et apporte sa pierre à l’édifice de la conception lumière, se transmet et s’enseigne. Ces rencards de l’Acétylène, sont l’occasion d’évoquer ces deux décennies et les perspectives qui s’offrent à nos savoir-faire. nous donnerons une place particulière à l’évolution de la formation et de la recherche en éclairage en France et au niveau international. des formateurs européens – Malcolm Innes, Thomas Roemhild, Andrea Siniscalco, Richard Zarytkiewicz – à la pointe de l’enseignement en Angleterre, Allemagne, Italie et France viendront confronter leurs expériences pour évoquer les différences et points communs dans la pédagogie mais aussi dans la pratique de la conception lumière. il s’agit de comprendre, au vu de nos antécédents, ce qui nous éloigne et rapproche pour énoncer la démarche commune d’un concepteur lumière.
Les années à venir devront être tournées résolument vers l’international afin d’affirmer notre métier d’une même voix. Que ce soit par le biais d’une certification professionnelle ou d’une formation diplômante, nous serons bien plus crédibles auprès de nos interlocuteurs nationaux si celles-ci émanent comme une évidence planétaire.

Présidents de l’ACE depuis 1995
– Roger Narboni
– Pierre Bideau
– Jean Sabatier
– Anne Bureau
– François Migeon
– Marc Dumas
– Sara Castagné (depuis octobre 2015)

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte