Château de Versailles : scénographie lumière du jardin royal

© Xavier Boymont

Sur le même sujet

Dans le cadre de la manifestation des « Grandes Eaux Nocturnes », la société Château de Versailles Spectacles a confié à Laurent Fachard (LEA) la mission d’élaborer un « Plan guide des mises en lumière et illuminations du jardin royal et du château, dont l’objectif principal est la rénovation des installations d’éclairage dans un soucis de pérennité et d’économie et la création d’une nouvelle mise en scène lumineuse des Grandes Eaux pour les années futures (plan triennal). Chaque année, de nouvelles créations lumières viendront transformer le jardin royal en un divertissement nocturne exceptionnel.

Les premières transformations ont débuté sur la saison 2014 par la nouvelle mise en lumière de la grande perspective et d’une première partie de la façade ouest du château. Le parti pris a consisté à restituer l’intégrité et la nature des lieux. Cette année 2015 a permis d’éclairer la célèbre fontaine de Latone rénovée et de pérenniser la mise en lumière de la première partie de la façade ouest du château.

© Xavier Boymont

© Xavier Boymont

Pour révéler ce paysage et cette nature grandiose, le concepteur s’est appuyé :
– sur ce qui fait l’essence même de la manifestation : les jeux d’eau des fontaines et des bassins ;
– sur ce qui fait l’esprit mythologique du lieu : la clarté éclairante de la statuaire et des vases de marbre ;
– sur la nature même du jardin : la scénographie paysagère, ses qualités végétales et florales ;
– et enfin sur l’architecture monumentale du château.

Les 1500 foyers lumineux sont asservis point par point en dynamique et reproduisent le tremblement des flammes originelles. L’architecture et la statuaire sont traitées en teinte chaude, proche de la flamme. Seules les fontaines chantent la couleur.

Ce projet répond aux critères de l’écologie de la lumière et du développement d’un éclairage durable par la précision photométrique des matériels mis en œuvre, par la programmation temporelle des allumages, l’abaissement notable de la puissance des sources et une économie sensible de la consommation électrique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Éclairagistes Associés

Depuis 1973, Laurent Fachard développe son savoir-faire éclairagiste au service de et en collaboration réciproque avec de nombreux créateurs, metteurs en scène, réalisateurs, chorégraphes, musiciens, plasticiens, architectes, urbanistes et paysagistes. Partant de son apprentissage dans la boîte noire du théâtre et du cinéma, de ses expériences dans les « Arts de la Rue », Laurent Fachard exporte et confronte ce savoir-faire éclairagiste à l’échelle de la ville. En 1989, il fonde un bureau d’études techniques et un atelier de création lumière indépendant Les Éclairagistes Associés à Lyon, au sein duquel il développe ses activités de maître d’œuvre dans le domaine à part entière de l’éclairagisme, pour le bâtiment, les infrastructures et notamment les espaces publics urbains. C’est en acceptant les contraintes fonctionnelles liées à l’intervention en milieu urbain et en cherchant à les dépasser que Laurent Fachard a pu mettre en œuvre des modes de construction et des concepts de mises en lumières tout à fait uniques et originaux (Place des Terreaux et Parc de Gerland, à Lyon – Quais Rive Gauche de la Garonne à Bordeaux – Palais de l’Élysée à Paris – Éclairage pénitentiaire P4000B pour le Ministère de la Justice). En 1998, Laurent Fachard a créé pour la Ville de Lyon le Festival Lyon Lumières devenu Fête des Lumières et en a assuré la direction artistique et technique jusqu’en 2003.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte