Interview : Guillaume Loizeaud, président du Mondial du Bâtiment

(c) DR

Sur le même sujet

 

L’ancêtre de Batimat est né en 1955 sous le nom de 1er Salon international  des matériaux et équipements du BTP au parc Floralies à Saint, où il s’est tenu tous les ans jusqu’en 1957.
À partir de 1959, il devient le 1er Salon de la construction et de l’équipement sur 12 jours en mars au CNIT. À compter de 1963, il prend pour la 1re fois le nom de Batimat avec une récurrence biennale et se tient en avril au CNIT. C’est en 1971 qu’il passe à la porte de Versailles et en 1981 il est jumelé avec Interclima jusqu’en 1999. Entre 1993 et 1999, il diminue sa durée à 6 jours et se tient toujours conjointement avec Interclima (respectivement à la porte de Versailles pour le premier et Paris-Nord Villepinte pour le second). Dès 2001, Batimat se tient de nouveau seul à la porte de Versailles jusqu’en 2013 où il rejoint à Paris-Nord Villepinte les salons Interclima+elec et Idéobain.
Interclima+elec voit son origine dans les années soixante. Dès 1963, il se tient avec Batimat jusqu’en 1999 à Paris-Nord Villepinte.
En 2002, son concept est revu, il revient à la porte de Versailles en début d’année (janvier/février) et se dote d’un nouveau-né, Idéobain, et ce en 2002 et 2004.
En 2006, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre avec la création d’Interclima+elec.
À compter de 2013, les 3 salons Batimat, Interclima+elec et Idéobain se regroupent à Paris-Nord Villepinte et forment dès 2015 le Mondial du Bâtiment.

Focus sur cette nouvelle édition

Le programme du Mondial du Bâtiment sera extrêmement riche cette année :

  • Un programme de 200 conférences et ateliers exposants qui traiteront de grandes thématiques fortes dans le monde de la construction et du bâtiment : la numérisation dans le bâtiment, l’efficacité et la performance énergétiques, de la maison à la ville connectée et l’Homme dans le bâtiment.
  • Un sommet Afrique France de la construction dans le cadre du programme spécial « Afrique subsaharienne à l’honneur », avec un programme d’une quinzaine de conférences sur 4 jours (du lundi au jeudi), présentant des projets de grande ampleur, et réunissant des ministres africains de la construction et des personnalités françaises de renom.
  • À la veille de la COP21, le salon proposera plusieurs animations : une exposition itinérante dont le top départ se fera au salon, nommée Architecture et Climat. Cette exposition permettra de découvrir des réalisations sous forme de vidéos, des matériaux et des projets inscrits dans une démarche de développement durable.
  • Un workshop en partenariat avec l’Atelier International du Grand Paris et l’association 6e Continent sur l’économie circulaire ainsi qu’un cycle de conférences dédié.
  • Plus spécifiquement au salon Interclima+elec, le programme de conférences abordera largement le sujet de la directive ERP sur différents lots, la ventilation, le chauffage et le froid. Les technologies alternatives seront promues par des sujets sur le photovoltaïque, les chauffages à granulés de bois, etc.
  • Les technologies et les projets de bâtiment « Smart » seront mis en avant également avec la présentation du projet Neobuild au Luxembourg, des projets lauréats du grand prix Smart Home & Building : la plage Benoît par EDI Barbé et l’hôtel de Région Auvergne par Dom6, sans oublier un panorama du marché de la domotique en Europe.
  • L’innovation sera également au rendez-vous non seulement avec les vidéos des produits nominés et lauréats du concours de l’Innovation du salon, mais aussi avec des remises de prix qui se tiendront au salon pendant la semaine : les trophées Edipa avec les prix de l’Installateur et de l’Ingénierie performante, les récompenses de Cardonnel avec son prix Concours e+.
  • Le salon n’oubliera pas les jeunes et la formation avec un pôle de compétence regroupant de nombreux organismes de formation sous l’impulsion de l’Afanem. Situé à l’entrée du Hall 2, il offrira à tous ceux qui le souhaitent des conseils et des débats sur les différentes formations existantes.

Le programme complet de l’ensemble des événements est disponible sur le site Internet du salon www.interclima+elec.com

Les possibles évolutions du Mondial du Bâtiment

Après le regroupement de 3 salons phares du bâtiment en 2013 en un seul lieu, l’édition 2015 permet de renforcer les liens des 3 salons, avec plus de transversalité : une appellation commune (Le Mondial du Bâtiment), un programme de conférences et d’Awards transverses.

Pour 2017, nous continuerons de renforcer la synergie des 3 salons au bénéfice des exposants et des visiteurs.

Une conférence de presse se teindra justement le 6 novembre 2015 dans le forum du Hall 5B au cours de laquelle nous dévoilerons plus en détail ces nouvelles évolutions/orientations, et livrerons une photographie de ce que sera l’édition 2017.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte