Mise en lumière de la mairie du IIIe, Paris

© LEC - Maître d’ouvrage : Ville de Paris - Maîtrise d’œuvre : Evesa - Conception lumière : Concepto, Loeïza Cabaret - Solution lumière : LEC (70 luminaires) - Installateur : Sobeca

Éclairage du patrimoine bâti – Paris : Mairie du IIIe arrondissement

Sur le même sujet

La nouvelle mise en lumière de la mairie du IIIe arrondissement de Paris, sobre, élégante et respectueuse des caractéristiques architecturales principales de la façade, reprend le principe de l’ancien éclairage des fenêtres avec des projecteurs de taille réduite et avec des sources adaptées. Elle souligne aussi les détails architecturaux au centre du bâtiment avec des projecteurs installés directement sur la façade, de manière très discrète.

© LEC

© LEC

Teintes chaudes  sur la façade

L’ensemble de la mise en valeur est de teinte blanc chaud (3 000 K) et l’éclairage doré, plus contrasté pour des éléments architecturaux, tels que les colonnes, les statues et autres détails sculptés, donne du relief à la façade. Lors de périodes festives la lumière blanc doré projetée sur la façade fait place à une lumière colorée. Plusieurs séquences sont ainsi enregistrées et la mairie gère les scénarios (ils peuvent aussi se déclencher automatiquement par une programmation calendaire).
Les deux candélabres d’éclairage public installés sur le trottoir côté mairie ont été déplacés sur le trottoir d’en face (côté square du Temple). Ils supportent des projecteurs équipés de lampes aux iodures métalliques à brûleur céramique 70 W et 35 W et diffusent un éclairage général doux sur les parois verticales de la mairie qui sont parallèles à la chaussée. Les deux façades perpendiculaires à la rue Eugène-Spuller sont globalement moins éclairées de manière à créer un contraste et à conserver de nuit la perspective sur le bâtiment.

Révéler la couleur naturelle de la pierre

© Concepto

© Concepto

Les éléments remarquables de la partie centrale du bâtiment sont mis en scène par un éclairage en contre-plongée qui révèle et accentue les reliefs des colonnes et des statues. Les projecteurs utilisés sont équipés de sources LED blanc chaud (3 000 K) pour « dorer » la mise en scène tout en révélant la couleur naturelle de la pierre. Ils sont de très faibles dimensions et installés au pied des colonnes et sur les corniches.
L’éclairage festif est réalisé par des projecteurs équipés de LED RGB, fixés sur les grilles de l’hôtel de ville. Plusieurs scénarios couleur sont programmés.

Fenêtres hautes

© LEC

© LEC

 

Des projecteurs de très petite taille sont installés au niveau des montants des fenêtres du 1er étage. Ils sont équipés d’une diode électroluminescente 3 W, 3 000 K. Ces appareils ont un angle d’ouverture de 10° afin de souligner les montants des fenêtres. Ils sont installés directement sur le rebord en pierre.

Fenêtres basses

© LEC

© LEC

 

Un projecteur linéaire de petite dimension est installé au centre du rebord en pierre sous la fenêtre. Il est équipé de 6 LED 1 W, 3 000 K. Ces appareils ont un angle d’ouverture en bandeau afin de mettre en valeur l’épaisseur arrondie de la fenêtre. Ils sont installés directement sur la pierre.

 

 

 

Conception lumière : Concepto – Solution lumière : LEC

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte