La valeur verte : véritable supplément de valeur des biens immobiliers

En s’appuyant sur l’expérience acquise sur des postes de responsabilité dans le secteur du tourisme, Géraldine Balesta a souhaité s’investir dans la transition énergétique. Elle est aujourd’hui directrice générale d’ON5tourisme, société spécialisée dans l’accompagnement des acteurs du tourisme dans leurs projets écoresponsables. Elle est également présidente de Sauvéo, société spécialisée dans le financement de la rénovation énergétique.

Sur le même sujet

Rénovation énergétique

Par Géraldine Balesta – Présidente de Sauvéo

L’année 2015 a confirmé le retour des investisseurs sur le marché immobilier. D’après la FNAIM, le nombre de ventes dans l’ancien a augmenté de 15,6 %, passant de 692 000 en 2014 à 800 000 en 2015. La tendance dans le neuf est encore plus marquée, avec une augmentation de 43,8 % sur la même période. Cette tendance à la reprise semble se confirmer depuis le début de l’année 2016.

Selon les analystes, plusieurs facteurs expliquent ce mouvement : des taux d’intérêt historiquement bas, des prix qui se sont modérés depuis la crise de 2008, et des aides publiques qui améliorent le pouvoir d’achat des acheteurs. Les taux des crédits immobiliers accordés aux particuliers se situent, en moyenne, autour de 2 % en ce premier trimestre 2016 pour des durées de 15 à 20 ans. Les prix dans l’ancien ont diminué, depuis 2012, d’environ 5 %, en moyenne, en France, tous biens confondus. Quant aux aides publiques, les conditions d’éligibilité du prêt à taux zéro ont été assouplies, moyennant le financement de travaux de rénovation énergétique, tandis que les aides fiscales, comme le dispositif Pinel, favorisent l’entrée de nouveaux investisseurs sur le marché locatif.

Cette tendance constitue une bonne nouvelle pour tous les professionnels du secteur. Pour autant, ils ne peuvent espérer en profiter s’ils ne renouvellent pas leur manière de se positionner sur le marché. En effet, celui-ci connaît depuis quelques années une évolution majeure de ses déterminants, notamment avec l‘émergence de la valeur verte. La valeur verte décrit le supplément de valeur d’un bien immobilier après rénovation énergétique. Les logements rénovés sont valorisés par une prime à l’achat, reflétant un bien de meilleure qualité aux yeux des acquéreurs, soit du fait de la conformité du bien à la réglementation, soit du fait d’un confort énergétique supérieur. Aux États-Unis, ce supplément de valeur s’établit aux alentours de 16 % (travaux de l’atelier Immobilier Tertiaire dans le cadre du Grenelle de l’environnement. Avec les objectifs fixés par les pouvoirs publics en matière d‘efficacité énergétique et l’arrivée sur le marché de constructions aux normes RT 2012 ou BBC, cette valeur verte conditionnera de plus en plus la valeur d’un bien sur le marché.

Il est donc nécessaire d’appréhender un bien dans sa globalité, en intégrant sa dimension énergétique, notamment dans l’ancien. S’ils veulent être compétitifs, les professionnels de l’immobilier et du bâtiment doivent donc proposer à leurs clients des services de rénovation. Ces services ne s’improvisent pas car ils doivent intégrer, pour être pertinents, plusieurs volets (financement, diagnostic, accompagnement administratif…) et s’adapter à la situation personnelle de chaque client. Aujourd’hui, tout le monde peut accéder au confort énergétique, à condition que chaque dossier bénéficie d’un service sur mesure. En effet, grâce aux aides publiques, même les ménages les plus modestes peuvent acquérir leur résidence principale et avoir accès à un confort énergétique de qualité. Mais les dispositifs publics sont complexes et suscitent des comportements de captation commerciale de la part de certains professionnels « opportunistes ».

Pour sortir de cette image négative du secteur, il est temps que de véritables professionnels développent des services de qualité aidant à définir le bon programme de travaux et à trouver la meilleure formule de financement.

En accompagnant les particuliers, Sauvéo est le partenaire des professionnels du bâtiment et des pouvoirs publics, qui disposent désormais d’une solution pour les aider à profiter de l’embellie du marché immobilier.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte