CNPP : un nouvel outil pour prévenir les risques en zone ATEX

CNPP Éditions a conçu un outil composé de formulaires sur l’intervention en zone explosive, en collaboration avec l’INRS et la FFSA.

Sur le même sujet

Dans les zones ATEX (atmosphères explosives), les risques sont accrus et les activités, outillages qui ne présentent en général pas de risque d’incendie ou d’explosion (l’utilisation d’une visseuse électrique ou le montage d’un échafaudage par exemple) peuvent alors créer des étincelles d’origine électrique ou mécanique et des échauffements.

ex

Le permis de travail en zone Atex permet de prévenir les risques et de vérifier les dispositions prises pour la sécurité de l’opération. Il est obligatoire dans le cadre de la protection des travailleurs : le Code  du travail (article R.4227-52) prévoit en effet que « l’employeur mette en place, sous sa responsabilité, un système d’autorisation des travaux présentant un danger vis-à-vis des zones à risque d’explosion qu’il aura préalablement identifiées ». Il ne se substitue en aucun cas aux autres autorisations de travail (plan de prévention, permis de feu, etc.) mais vient les compléter.

Un outil synthétique pour identifier les matériels autorisés pour être utilisés en atmosphère explosive, dits « matériels Atex ».

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte