JNL 2016 : des rencontres axées sur l’expérience

Prévues les 12 et 13 septembre prochains, les Journées nationales de la lumière de l’Association française de l’éclairage auront lieu cette année à Lyon(1) sous la présidence de Michel Francony. Marie-Pierre Alexandre, secrétaire générale de l’AFE, nous livre les grandes lignes du programme.

Sur le même sujet

Quels sont les paramètres qui ont guidé le choix des conférences des JNL 2016 ?

Marie-Pierre Alexandre, Secrétaire générale de l'AFE

Marie-Pierre Alexandre, Secrétaire générale de l’AFE

Au-delà des deux grands thèmes incontournables Éclairage intérieur / Éclairage extérieur, nous avons souhaité cette année que les conférences des JNL s’appuient sur des expériences concrètes. Les technologies évoluent très vite et le fossé se creuse entre les produits mis sur le marché et la réalité terrain. Le parc installé est encore trop vieux, les installations trop énergivores. Il nous a paru essentiel d’insister sur l’urgence de la rénovation et d’en démontrer la faisabilité. Ainsi, les intervenants détailleront des cas pratiques tant en éclairage public qu’en éclairage intérieur, avec des présentations internationales et nationales. Y seront notamment abordés : l’état des lieux des infrastructures d’éclairage public en France (réseaux, gestion directe et déléguée, rénovations, installations neuves, raccordements, perspectives à court et moyen terme, les chiffres et les freins), la normalisation et les textes réglementaires, les investissements obligatoires à venir, les solutions de financement des travaux de rénovation, et, bien entendu, les retours d’expérience des collectivités.

Il s’agit là de deux des trois séances plénières du premier jour…

En effet, et j’en profite pour souligner qu’il n’y aura pas cette année de doubles conférences, ce qui permettra aux participants de suivre toutes les séances ; j’y reviendrai à propos de la deuxième journée. Le congrès va s’ouvrir avec un thème au coeur de nos préoccupations, « la lumière et les besoins humains », avec, en avant-première, des résultats d’études faites sur la lumière et la vision, en particulier des travaux réalisés avec le ministère de la Santé et l’Institut de la Vision. On pourra également écouter des présentations portant sur la lumière et l’environnement – effets visuels et non visuels des LED, lumière bleue, papillotement… – accompagnées là encore de cas pratiques. Une partie applicative sera dédiée à l’éclairage intérieur et à l’efficience visuelle avec une approche sociologique du comportement des usagers.

Le 13 septembre s’articule un peu différemment, quelles en sont les particularités ?

Office du Tourisme du Grand Lyon-Centre de congres de Lyon

Office du Tourisme du Grand Lyon-Centre de congres de Lyon

Cette deuxième journée comprend deux nouveautés, les Trophées de l’Éclairage et un espace dédié aux démonstrateurs de solutions innovantes qui se déroulent en parallèle de trois séances plénières. Pour la première fois, des trophées de l’éclairage innovant et durable seront remis lors de ces journées. Organisés avec plusieurs partenaires (Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales [SNDGCT], l’ADEME, la FNCCR, les techniciens territoriaux de France [ATTF], l’éco-organisme Récylum), ces trophées ont pour but de mettre en valeur les pratiques innovantes et exemplaires des collectivités locales françaises. Un prix sera attribué dans chacune des trois catégories : éclairage intérieur, éclairage public et mise en valeur du patrimoine, ainsi que des mentions spéciales. La cérémonie de remise des trophées se déroulera à partir de midi.
Dès le lundi, les congressistes auront l’opportunité de découvrir les démonstrations d’innovation dans un espace dédié et assister à des conférences de présentation de ces innovations, qui se tiendront le mardi matin (deux séances d’une heure trente). Cet événement est organisé en partenariat avec le Cluster Lumière.

Sur quels thèmes porteront les séances plénières de cette journée ?

Les lumières intelligentes et la connectivité se trouveront au cœur des conférences. En éclairage extérieur, on y traitera des investissements obligatoires et durables : travaux et investissements nécessaires à la transition vers la connectivité (réseaux, exploitation, pilotage…) ; de la transition numérique et du cadre juridique : investissements, modèle économique et contribution des services intégrés, compatibilité des réseaux et systèmes LED. Des retours d’expérience de villes rurales françaises et étrangères viendront appuyer les débats. En intérieur, l’accent sera mis sur le modèle économique du smart building (investissement et financement), les cas pratiques sur le bâtiment à énergie positive et le smart lighting. La troisième séance offrira une tribune aux collectivités et maîtres d’oeuvre pour valoriser l’efficacité énergétique et environnementale via leurs retours d’expérience afin d’aider leurs pairs à construire une véritable démarche exemplaire d’éclairage, puis à la valoriser au niveau européen : définition des besoins humains et protection de la biodiversité, qualité des appels d’offres et des matériels d’éclairage, compétences des acteurs, schémas de contractualisation, valorisation du projet en aval et certification ISO…
www.jnl-afe.fr/lyon2016

(1) Centre régional AFE Rhône-Alpes : président Alain Van Der Ham.

Jacques Léone_Centre de Congres de Lyon

Jacques Léone_Centre de Congres de Lyon

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte