Lumière sur la Tour CMA CGM: Une solution KNX d’exception

©DR
©DR

En face de la Bonne Mère, la Tour CMA CGM de Marseille s’élance au-dessus de la Méditerranée, avec son galbe d’hirondelle. Ce bâtiment d’architecte signé Zaha Hadid, Daniel Guillen le connaît bien. Et pour cause, sa société IDtique, adhérente au S2I Courant Faible, l’a entièrement équipé en KNX. Retour sur un projet d’exception.

Sur le même sujet

Un projet immotique phare

Installée sous les platanes aixois, IDtique est spécialisée dans l’ingénierie et l’intégration pour les particuliers ou les professionnels, publics ou privés. Principalement dans la région Paca, où le marché Domotique est très développé de Monaco jusqu’à Montpellier. Tout en intervenant également sur l’ensemble du territoire Français ou à l’étranger. « Pour nous la Tour CMA CGM a été une réalisation unique. » Explique le dirigeant. Un projet immotique phare donc, parmi l’Hôtel Dieu de Marseille, l’Hôpital Européen, mais aussi un bâtiment de standing comprenant 70 logements dont 50 Domotisés, entre autres.

Le challenge à relever

C’est avec ce bagage de 16 années de chantier qu’IDtique est allée mettre en lumière la Tour CGA CGM. Le défi ? Valider avec les maîtres d’œuvre un cahier des charges sur mesure, et répondre à des attentes et des besoins très précis. Aller au bout de toutes les problématiques et garantir un fonctionnement cohérent de l’ensemble. Avec comme piment dans la sauce, la multiplicité des interlocuteurs et des entreprises en interaction.

 

Mr Guillen, gérant d’IDtique, dont l’entreprise a réalisé la solution KNX de la tour CMA CGM de Marseille en 2014. Avec ses 60.000 m, c’est la plus haute de la Cité Phocéenne.

Mr Guillen, gérant d’IDtique, dont l’entreprise a réalisé la solution KNX de la tour CMA CGM de Marseille en 2014. Avec ses 60.000 m, c’est la plus haute de la Cité Phocéenne.

« C’est l’expérience qui nous apporte l’adaptabilité nécessaire à chaque client, que l’installation soit simple ou complexe.  Si le particulier souhaite savoir quel mieux vivre les solutions finales vont lui apporter, le dialogue avec les professionnels en revanche, doit répondre à des attentes techniques. »  Pour cette réalisation d’envergure, 2 salariés ont été déployés sur 3 ans, pour réaliser l’analyse fonctionnelle, l’assistance et le suivi du chantier. Puis le paramétrage et enfin, la mise en service sur site.

 

 

Décryptage de l’installation

Le Lighting de la tour a été réalisé avec une solution KNX, retenue pour sa capacité à faire fonctionner plusieurs marques ensemble. Ici : Wago, Schneider, Theben, Jung, Somfy. « Nous avons été confrontés à une problématique particulière liée au projet architectural : les décorateurs avaient des critères pour les produits visibles de l’installation. » Raconte Daniel Guillen. La forme et la couleur des détecteurs de présence par exemple. De même, un appareillage Jung a été sélectionné pour son design et sa capacité à intégrer un  thermostat permettant de renvoyer, via le KNX, les données de température au système le GTC, indépendant de l’installation KNX à la base.

« Les fonctionnalités lighting de la tour sont haut de gamme. Notamment au niveau du système de détection de présence, dont les détecteurs Theben sont très élaborés. » Poursuit-il. Ils fonctionnent par auto-apprentissage : analyse des comportements des gens dans une zone, puis réagissent par anticipation. En prenant en compte, par exemple, le délai entre deux extinctions. Selon ces données, ils s’autorégulent pour laisser allumé en continu, allonger ou raccourcir le temps d’extinction. Tout en régulant la luminosité des volumes en fonction des apports de lumière naturelle. Ce système se fait par plateau ou bien en cloisonné pour des bureaux, open spaces spécifiques.

Les stores sont également reliés au système KNX pour permettre la gestion des stores depuis les mêmes appareillages.

Dans l’idée d’une synergie des métiers du courant faible, IDtique assiste les installeurs et intégrateurs qui souhaitent externaliser des compétences d’experts pour répondre à un devis : mise en œuvre et paramétrage immotique ou domotique.

Par le S2ICF

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte