Nouvelle mise en lumière du Musée allemand de la technologie à Berlin

Le Musée allemand de la technologie (Deutsches Technikmuseum) à Berlin, est l’un des plus vastes bâtiments de son genre en Allemagne. ERCO a récemment rénové l’éclairage avec sa technologie LED. Le nouveau concept d’éclairage allie à la perfection performances énergétiques et optimisation de la lumière.

Sur le même sujet

Avec près de 600 000 visiteurs par an, le Musée allemand de la technologie est l’un des musées les plus prisés de la capitale allemande, qui en compte pourtant beaucoup. Au travers d’expositions permanentes et temporaires qui s’étendent sur environ 26 000 m2, le musée aborde un large éventail de thèmes, allant de l’aviation à la navigation en passant par les transports ferroviaire et routier.

Objectif : économie d’énergie
Joseph Hoppe, directeur adjoint du musée, explique que la décision de repenser l’éclairage était essentiellement motivée par la volonté d’améliorer le bilan énergétique du bâtiment. Le contrat remporté par ERCO à la suite d’un appel d’offres s’appuyait sur une analyse de la consommation d’énergie et sur un échantillonnage. Outre les performances énergétiques et la brillance de l’éclairage obtenu, ce sont la longévité et la fiabilité des produits ERCO qui ont convaincu l’établissement.

Un saut qualitatif sans précédent dans l’éclairage muséographique
La nouvelle mise en lumière du musée, confiée au concepteur lumière Karsten Krause, a été bien accueillie, tant par le personnel que par le public. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en passant aux LED, le musée a réalisé une économie annuelle de 125 000 euros, ce qui correspond à une réduction de 295 tonnes des émissions de CO2. Pour Joseph Hoppe, un autre aspect revêt une importance au moins égale, l’amélioration exceptionnelle de l’éclairage du musée : « Nous découvrons, en même temps que le public, des choses que nous n’avions jamais vues. » Hoppe parle avec enthousiasme des lentilles Spherolit ERCO, de leur choix très large et de la flexibilité qu’elles offrent à l’éclairagiste. Les lentilles se changeant facilement, l’équipe du musée peut ajuster avec précision l’éclairage, y compris dans le futur.

Un défi technique
Qu’il s’agisse de l’architecture, de la lumière naturelle, des objets exposés ou de l’agencement muséographique, chaque espace du Musée allemand de la technologie est différent. Les objets exposés sont disparates, en termes de taille, de matériaux et de surface occupée. Certains sont directement posés dans la pièce, d’autres suspendus, d’autres encore sont dans des vitrines. D’où des besoins d’éclairage extrêmement variés, auxquels trois gammes d’appareils ERCO suffisent à répondre : Optec, Parscan et Pollux en version de 4 à 48 W. Des projecteurs Optec en version 12 et 24 W assortis des répartitions Narrow spot, Spot, Flood, Wide flood et Oval flood dispensent l’éclairage général puissant du musée. Des projecteurs Parscan de 48 W éclairent les pièces de grande hauteur nécessitant de projeter la lumière sur une distance élevée. Quant aux projecteurs contours Pollux, ils assurent l’éclairage précis des tableaux, de la signalétique et des panonceaux explicatifs.

Ainsi repensée, la mise en lumière du Musée allemand de la technologie pose les jalons d’un éclairage muséographique moderne et pérenne. ERCO consolide encore ses compétences dans un domaine de l’éclairage particulièrement exigeant. Ce projet illustre à merveille la diversité des possibilités offertes par les appareils ERCO.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte