Fête des Lumières de Lyon

© Ville de Lyon Fête des lumières
© Ville de Lyon

La Fête des Lumières est désormais devenue un rendez-vous incontournable, elle investit les neuf arrondissements de Lyon et offre une scène exceptionnelle aux créateurs lumière qui peuvent laisser s’exprimer leur créativité. Cette année les œuvres seront allumées pendant trois jours, de 20 heures à minuit.

Sur le même sujet

Véritable carte de visite pour les artistes qui y participent, la Fête des Lumières prend peu à peu une ampleur internationale. Cette liberté d’inspiration s’exprime dans les différentes œuvres proposées aux visiteurs, qui prennent toutes appui sur le patrimoine bâti lyonnais que la lumière vient tantôt révéler, magnifier ou faire disparaître dans des installations monumentales, féeriques, intimistes ou innovantes. Quelques morceaux choisis parmi la multitude d’œuvres  présentées cette année.

ÉVOLUTIONS par Yann Nguema, EZ3kiel
Trophée des lumières, organisé par France3

La Maison Production
Projet parrainé par Enedis, Nexity et Lyon Parc Auto
Cathédrale Saint-Jean
Yann Nguema, membre du groupe de musique EZ3kiel, s’est attaqué ici à la construction ou plutôt à la déconstruction de ce monument emblématique du quartier Saint-Jean. Pixel par pixel, pierre par pierre, il raconte son histoire, révèle ses fondements, en utilisant les lignes et les courbes des 12 000 pierres, avec des effets ciselés comme un tailleur de pierre de l’ère numérique. C’est un très bel hommage que rend ce virtuose du son à ce lieu unique. Poésie, mystère, dessin et ambiance proche de celle des bandes dessinées futuristes à la Schuiten, voici venu le tailleur de pierre du XXIe siècle.
Si les travaux du groupe EZ3kiel et de Yann Nguema sont d’une dimension technologique indiscutable, ils restent au service d’un discours guidé par la sensibilité et la poésie. Que ce soit en concert, en exposition, ou en mapping, les productions du collectif marquent avant tout par leur singularité et leur étrange beauté poétique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

INCANDESCENS par Jérôme Donna et Simon Milleret-Godet
Trophée Club des Partenaires

Direction de l’éclairage public de la ville de Lyon
Projet Métropole de Lyon
Théâtre gallo-romain de Fourvière
La flamme investit l’obscurité préservée et si particulière du Théâtre antique. Surprise et intriguée, la créature sensible et mystérieuse qui habite les lieux découvre le feu. Elle l’apprivoise, le protège tel un être vivant, féroce et fragile. Un jeu subtil de silhouettes apparaît, évolue et disparaît à la manière des théâtres d’ombres. La flamme, lumière vivante et chaleureuse, propose un ballet lumineux qui vient transformer l’architecture de pierres. Cet écho de lumière révèle et sublime ce lieu emblématique au gré de la complicité entre le personnage et le feu.
Chargée de l’éclairage et de la mise en valeur nocturne de la ville, la direction de l’éclairage public de la ville de Lyon apporte d’abord son expertise et son soutien technique aux équipes présentes lors de la Fête des Lumières. Depuis 2005, elle crée et réalise une œuvre complète qui marque souvent les esprits. Cette année, elle a participé pour la première fois à un projet international, avec une mise en lumière dans la ville de Quito.

© Ville de Lyon

© Ville de Lyon

LES PIVOINES par TILT
Projet Office National Marocain du Tourisme
Place de la Bourse
Incursion printanière en plein hiver place de la Bourse, avec ce jardin de pivoines blanches. Ces fleurs délicates de papier au coeur rouge forment des bouquets lumineux dans ce cocon où seul le bruit du vent fait résonner le papier froissé. Au rythme de la lumière qui change d’intensité, les pivoines apparaissent, disparaissent. Au pied des bouquets, les passants peuvent déambuler au calme ou s’asseoir pour faire une pause et profiter de ce bol d’air fleuri.
Créé à l’initiative de François Fouilhé et Jean-Baptiste Laude, Tilt est un collectif qui explore la lumière et ses multiples facettes. Quel que soit l’environnement, urbain ou naturel, Tilt investit les lieux, les transforme et leur donne une vision surréaliste et onirique. Révélé en 2004 par la Fête des Lumières, le collectif expose ses installations et scénographies lumière dans le monde en entier, notamment au Canada, en Russie, à Singapour.

© TILT

© TILT

 

UN PIANO SOUS LA NEIGE par Jean-Luc Hervé, Les Orpailleurs de Lumière – FA Musique
Projet parrainé par Cogedim et Toshiba
Place Sathonay
C’est dans une atmosphère apaisante où les flocons de neige tourbillonnent autour des marronniers colorés de la place qu’a pris place un pianiste talentueux aux six mains articulées par la lumière. Au son d’un concert éclectique où mélodies jazzy et airs plus connus de variété française se succèdent, devant son piano noir brillant ouvert dont les faisceaux lumineux s’échappent, ce musicien hors du commun invite à esquisser quelques pas de danse. Avec plus de 10 ans de spectacles audiovisuels dynamiques réalisés dans les plus grands festivals français et européens,
Les Orpailleurs de Lumière, collectif de créateurs son, lumière, image, prennent plaisir à raconter une histoire fantastique au coeur d’un site où le patrimoine devient la scène imaginaire. Avec la musique au coeur de la narration, les artistes créent, pour chaque histoire, un univers où la lumière se déplace au rythme de la mélodie jouée.

© Jean-Luc Herve. Les Orpailleurs de Lumiere

© Jean-Luc Herve. Les Orpailleurs de Lumiere

 

ROBOTICUM par Yves Moreaux, Dar la luz
Place Bellecour, côté ouest
Projet Assystem, Institut des Ressources Industrielles, Omron-Adept, Philips, Fanuc

Quatre grands robots jouent tour à tour d’un instrument pour former un orchestre fou. À l’aide de leurs bras métalliques articulés, des écrans animés géants virevoltent et font swinguer les LED. Autour d’eux dansent, tournent et s’amusent de petits robots délurés aux chapeaux lumineux. Dans une convergence numérique festive, ces robots sont là pour démontrer qu’ils peuvent divertir et donner le sourire.
Yves Moreaux a emprunté les chemins de la peinture, de la photographie et de la création numérique avant de fonder l’agence
Dar la luz pour créer des mises en lumières architecturales. Plasticien lumière, il a collaboré pour cette mise en scène avec de nombreux partenaires. Son crédo : créer des mises en lumière architecturales en conjuguant photons, pixels et matière.

© Yves Moreaux, Dar la luz

© Yves Moreaux, Dar la luz

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte