Filière pro : Les qualifications professionnelles préservées !

Le projet de loi Sapin 2 a été définitivement adopté par l’Assemblée Nationale.
Les qualifications professionnelles sont donc maintenues et la distorsion de concurrence avec les microentreprises est évitée.
La volonté de l’ancien Ministre Emmanuel Macron d’ouvrir les métiers du Bâtiment sans disposer des qualifications requises aurait abouti à une totale déstructuration de notre secteur au détriment de l’emploi et de la qualité.
C’était irréaliste et dangereux, précise Patrick Liébus, président de la CAPEB.

Sur le même sujet

Les autres points adoptés et favorables à l’activité des artisans sont :

1. du maintien du stage préparatoire à l’installation (SPI) qui, loin d’être une entrave à la création d’entreprise, est une formation qui a fait ses preuves et aide les créateurs d’entreprise à se lancer,
2. de la suppression de la disposition prévoyant de doubler le chiffre d’affaires des microentreprises, ce qui aurait créé un réel déséquilibre concurrentiel avec les entreprises de droit commun avec pour conséquence une perte non-négligeable de rentrées fiscales et sociales pour l’État,
3. des avancées en matière de marchés publics, avec :

a) la réaffirmation du principe de l’allotissement avec la suppression des « offres variables ».
La pratique des « offres variables » est inacceptable car elle remet en cause le principe fondamental de l’allotissement et avantage clairement les grandes entreprises qui peuvent seules candidater à tous les lots au détriment des TPE
Le Président Liébus explique sur ce point : « Concrètement, les offres variables permettent à une entreprise qui répond sur plusieurs lots de consentir un prix, en fait un rabais, en fonction du nombre de lots qu’on lui attribue. Ce type de pratique n’est pas acceptable ! »

b)    la mise au point par les acheteurs publics de moyens de détection des offres anormalement basses
Formation
Première plateforme MOOC dédiée au Bâtiment Durable

Le secteur du bâtiment est en pleine mutation. La transition énergétique, mais aussi la transition numérique,

impactent nos métiers et nos savoir-faire.
Dans ce contexte, il est impératif de se former et d’acquérir les compétences qui permettent de répondre à ces nouveaux enjeux.
La filière du bâtiment se mobilise et met en place une plateforme de formation en ligne, gratuite, ouverte à tous et accessible 24h/24h.
Dès le 17 Janvier 2017, 2 MOOCs sur la rénovation énergétique seront proposés : Méthode pour réussir vos chantiers de rénovation et Rénovation performante.
Cours très concret pour les entreprises de mise en œuvre, maitrise d’œuvre maitrise d’ouvrage.

BACnet et KNX ensemble

L’évolution d’Internet connaît un rythme très soutenu et sa mise à jour demande à tous les participants aux réseaux IP comme BACnet et KNX de partager l’infrastructure réseau du bâtiment, intégrant les services WEB et IPV6.
Ainsi, il doit y avoir une évolution par conception pour ces sujets, incluant une compatibilité ascendante des installations BACnet et KNX. C’est la vision et le travail de BACnet et KNX au niveau mondial.
En même temps, il faut donner la réponse à l’évolution d’Internet, notamment pour les couches basses du système OSI de communication.
Ces tâches ont été confiées à l’ALLIANCE FAIRHAIR et THREAD GROUP.
L’ALLIANCE FAIRHAIR réunit des constructeurs informatiques, des constructeurs de CVC et du monde de l’éclairage.
Leurs cibles d’évolutions sont : BACnet, KNX et ZIGBEE. THREAD GROUP développe la cohabitation avec le monde d’Internet pour la couche basse.

Un site Internet pour améliorer la ventilation

Le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) et l’ADEME se sont associés pour lancer un site Internet dédié à l’optimisation de l’efficacité énergétique des installations ayant pour objectif d’accompagner les industriels dans l’optimisation énergétique de leurs systèmes de ventilation.
Sur ce site, les industriels pourront trouver un ensemble d’informations réglementaires et pratiques pour mener à bien de telles démarches www.ventilation-industrie.frtravail
Economie circulaire

Philips Lighting est la première entreprise à avoir adopté un modèle de service d’éclairage basé sur le principe de l’économie circulaire. Dans le cadre d’un contrat de service, Philips Lighting installe, entretient et gère l’éclairage tout au long de son cycle de vie, permettant ainsi aux clients de consommer de la lumière comme un service plutôt que d’investir dans une infrastructure neuve.

Rendez-vous du confort dans l’habitat.

L’objectif est de valoriser, toute l’année, les salons et événements destinés aux particuliers, aux professionnels ou aux collectivités territoriales, en lien avec les thèmes du confort dans l’habitat : la sécurité, la santé, les économies d’énergie, la connectivité et l’autonomie au sein du logement. www.promotelec.com
Nouveau distributeur

VestaPro arrive sur le marché de la distribution de solutions professionnelles courant faible et domotique.
VestaPro innove avec un support technique Très Haute Disponibilité qui reflète son orientation 100% Service
Client : un forum d’échanges entre pros, un programme de fidélité, des contrats d’exclusivité géographique et un bouton service personnel connecté directement à la hotline.
Retard de parution de décret

Attendu depuis 2011, le décret sur l’obligation d’installation d’équipements de gestion active de l’énergie (art.14) n’est toujours pas paru. La loi prévoit qu’en cas de travaux importants, l’installation de tels équipements devienne obligatoire.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte