NEXANS RELIE DES CONTINENTS POUR AMENER LE TRÈS HAUT DÉBIT EN AFRIQUE DE L’OUEST

Le premier projet intercontinental dans l’histoire du Groupe utilise des câbles sous-marins en fibre optique de deuxième génération pour relier le Brésil au Cameroun à travers l’Atlantique Sud

Sur le même sujet

Paris, le 19 Décembre 2016 – Huawei Marine Networks a attribué à Nexans un contrat portant sur la fourniture de 6000 km de câbles sous-marins optiques à répéteurs (ROC) de deuxième génération destinés à la Phase II du projet National Broadband Network (“NBNII”) reliant le Cameroun au Brésil. Il s’agira du premier projet intercontinental dans l’histoire du Groupe, qui contribuera à répondre aux besoins croissants de transmission de données des continents africain et sud-américain.

Le système de câbles sera fabriqué et testé dans l’usine du Groupe à Rognan en Norvège. L’achèvement de la livraison est prévu d’ici la fin de 2017.

En 2015, en partenariat avec Huawei Marine, Nexans a livré le système de câbles sous-marins Nigéria- Cameroun (“NCSCS”) qui a constitué la première phase du développement du réseau national de haut débit du Cameroun développé pour Camtel, l’opérateur national de télécommunications camerounais.

Krister Granlie, Directeur des câbles sous-marins hybrides pour Nexans, déclare : « Ce contrat scelle la nouvelle activité de Solutions Fibres Sous-marines (SFS) pour Nexans et renforce notre partenariat de longue date avec Huawei Marine Networks. »

« Nous avons largement travaillé en étroite collaboration avec Nexans depuis notre création en 2008 et après le succès de la Phase I du déploiement de ce réseau national de haut débit, Nexans était le choix naturel pour la Phase II, notre premier projet transatlantique», commente Mike Constable, CEO de Huawei Marine Networks.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte