Prysmian va fournir des câbles électriques sous-marins d’interconnexion pour des parcs éoliens offshore en France

D’un montant de plus de 300 millions d’euros, ce contrat conclu avec RTE (Réseau de Transport d’Électricité) est le premier contrat destiné à relier un parc éolien offshore au réseau français.
Prysmian confirme une nouvelle fois son statut de leader en matière de réseaux électriques offshore en permettant le développement et la croissance de la production d’énergie renouvelable en haute mer.

Sur le même sujet

Milan, 21 février 2017 Le Groupe Prysmian, leader mondial dans l’industrie des systèmes de câbles pour l’énergie et les télécommunications, a remporté un contrat d’un montant de plus de 300 millions d’euros avec Réseau de Transport d’Électricité (RTE) en vue du développement de câbles sous-marins d’interconnexion destinés à relier les 3 futurs parcs éoliens et le réseau électrique sur le continent français. Ces trois projets (Fécamp, Calvados et SaintNazaire) feront l’objet de commandes individuelles pendant la durée du contrat. Pour la toute première fois, dans le cadre de ces projets, RTE développe des connexions avec le réseau électrique afin de transporter l’énergie renouvelable générée par des parcs éoliens offshore et d’alimenter des milliers d’entreprises et de foyers.

« Nous sommes fiers d’aider RTE à relever cet immense défi », a expliqué Massimo Battaini, premier vice-président en charge des projets de l’industrie de l’Énergie. « Prysmian participe déjà activement à la fourniture de câbles de transport d’électricité fiables et plus résistants en France grâce à la réalisation des interconnexions France-Espagne et Italie-France. Le marché de l’éolien offshore en France est récent et prometteur dans ce segment et ce contrat non seulement renforce le lien qui nous unit à RTE mais réaffirme également le statut de leader mondial de Prysmian en matière de fourniture de solutions de câblage sous-marin haute tension, » a conclu M. Battaini.

Prysmian sera chargé de concevoir, fournir, installer, tester et mettre en service deux câbles d’interconnexion haute tension pour chacun des trois parcs éoliens offshore à la fois pour le réseau sous-marin et le réseau terrestre entre Fécamp, le Calvados et SaintNazaire et le réseau électrique français. Ces câbles sous-marins d’interconnexion qui sont composés de câbles tripolaires 220 kV haute tension à courant alternatif (HVAC) avec une isolation XLPE et une armure simple fil assureront la liaison avec les parcs éoliens offshore actuellement développés par Éolien Maritime France (EMF).

Ces câbles sous-marins seront fabriqués dans les centres d’excellence du groupe à Arco Felice (Italie) et à Pikkala (Finlande). Les câbles destinés à la partie terrestre du projet seront fabriqués à Gron (France). Leur livraison devrait intervenir entre 2018 et 2020 en fonction du calendrier de chaque parc éolien dont la mise en service est prévue entre 2019 et 2022. Pour la partie sous-marine, Prysmian prévoit d’utiliser le « Cable Enterprise », son navire câblier afin de réaliser le câblage sous-marin.

Prysmian joue un rôle prépondérant dans le développement de parcs éoliens offshore en Europe grâce à une expérience reconnue incluant notamment la réalisation de solutions de câblage sous-marin et terrestre haute tension pour des projets de premier plan tels que BorWin2 et Borwin3, Helwin1 et Helwin2, SylWin1, Dolwin3 ou les côtes Ouest d’Adlergrund.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte