Onlylight, un nouveau salon de l’éclairage. Rencontre avec Laurent Gitenet, président d’Atoliis

Laurent Gitenet président d’Atoliis, organisateur du salon Onlylight
Laurent Gitenet président d’Atoliis, organisateur du salon Onlylight

Onlylight, un nouveau salon de l’éclairage se déroulera en juin prochain dans la métropole rhodanienne. Son organisation a été confiée à Laurent Gitenet qui compte à son actif, plus de quinze ans d’expérience dans la conception et le développement de salons professionnels à forte valeur ajoutée, notamment dans l’éclairage. Il a créé Atoliis en octobre 2016 pour mettre en place cette première édition qui réunira toute la filière.

Sur le même sujet

Comment est née l’idée de ce nouveau salon ?
Laurent Gitenet – Les professionnels de l’éclairage, comme les collectivités, ont fait le constat que la France n’offrait plus depuis longtemps un salon dédié à la lumière. En effet, après quelques éditions dans le cadre d’autres salons, consacrés par exemple au secteur électrique, à celui du bâtiment, l’Hexagone s’est retrouvé dépourvu face aux géants allemands ou italiens. L’idée de Onlylight repose sur la volonté de rassembler, tous les deux ans, l’ensemble de la filière, depuis la lumière naturelle jusqu’à l’éclairage artificiel sous toutes ses formes et tous ses usages. Il ne s’agit pas seulement d’un salon traditionnel, au sens de regrouper l’offre des fabricants, mais davantage de générer des rencontres entre tous les acteurs.

À qui s’adresse onlylight ?
Nous souhaitons mobiliser les donneurs d’ordre – maîtres d’ouvrage, techniciens des villes, architectes, concepteurs lumière – et les inviter à venir échanger sur leurs besoins, leurs attentes et leurs expériences à Eurexpo. Onlylight, c’est aussi un état d’esprit, une volonté commune de porter la filière de l’éclairage, et de créer un véritable carrefour pour l’information des responsables et le développement des échanges commerciaux entre décideurs et fournisseurs. Le « village des usages de la lumière », situé au cœur de l’exposition, est un espace où les utilisateurs pourront exposer leurs réalisations. Puisque, au sein d’une offre produits, nous avons souhaité offrir aux maîtres d’ouvrage un lieu d’expression afin de les aider à trouver la solution lumière qui leur convient.

À quels usages faites-vous référence ?
Oui, nous voulions sortir du principe du salon basé sur la technologie uniquement. Ainsi, au lieu de pratiquer une segmentation artificielle, nous avons développé des parcours autour de cinq grandes thématiques :
– Éclairer pour apprendre : les gestionnaires des lieux d’apprentissage doivent aujourd’hui allier à la fois économie d’énergie et qualité d’éclairage. Les avancées technologiques créent une opportunité unique pour répondre à cette double exigence.
– Éclairer pour vendre : géolocalisation, transmission des données par la lumière, permettent de proposer plus que la lumière et de mettre à la disposition des exploitants de points de vente des outils pour optimiser la visite des clients et booster leur chiffre d’affaires.
– Éclairer pour travailler : là, un éclairage de qualité contribue fortement au bien-être des salariés, il améliore les conditions de travail, la sécurité et permet des gains de productivité dans l’entreprise.
– Éclairer pour la santé : au sens de soigner avec la lumière (photothérapie), éclairer les espaces où sont prodigués les soins (cliniques, hôpitaux, centres médicaux…) et aussi adapter l’éclairage en fonction des besoins physiologiques qui peuvent varier au cours de la vie.
– Éclairer la ville : ici, les défis sont majeurs et les attentes des citoyens sont de plus en plus élevées lorsqu’il est question de qualité de vie et de sécurité. Les élus attendent de leur service des solutions adaptées et réalistes. À travers ces thématiques, nous mettons  l’utilisateur au cœur de nos préoccupations.

Pourquoi Lyon ?
Lyon est l’une des métropoles européennes les plus attractives et offre un environnement exceptionnel. La région, la CCI, les collectivités locales, l’association LUCI se sont toutes beaucoup investies, c’était naturel que le salon se déroule à Lyon. De plus, Eurexpo propose un espace à taille humaine : pour la première édition, nous avons réservé une surface de 6 000 m². Je donne rendez-vous aux acteurs de la filière les 13, 14 et 15 juin 2017 et les invite à se rendre sur notre site pour obtenir des informations complémentaires.

onlylight-event.com

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte