BAILEY : La LED Corn, la LED Retrofit pour le marché professionnel

Depuis que Thomas EDISON a inventé sa célèbre lampe à incandescence, beaucoup d’autres lampes ont été inventées. Le point commun entre la plupart de ces lampes et la lampe à incandescence d’origine reste malgré tout le fait d’être très énergivore par rapport à la quantité de lumière produite.

Sur le même sujet

Quand on avait besoin d’une forte intensité lumineuse, la consommation électrique montait en flèche. Aujourd’hui, ces consommations excessives sont inacceptables. Dans un monde où l’économie d’énergie est devenue incontournable, les lampes énergivores et d’une durée de vie relativement courte sont désormais obsolètes.

Entre-temps, l’Union européenne a interdit l’importation de bon nombre de ces lampes (les lampes à vapeur de mercure telles que les gammes HQL et HPL, les lampes à lumière mixte et les lampes à incandescence, par exemple).

Ces lampes en question étaient souvent utilisées dans des luminaires extérieurs, qui ont une durée de vie bien supérieure à celle des lampes elles-mêmes. Ces luminaires sont aussi très décoratifs et déterminants pour l’image d’un quartier, d’une rue voire de toute une ville.

Econome et facile à entretenir

La suppression progressive a fait augmenter la demande pour une alternative en LED « Retrofit » évitant de remplacer le luminaire complet. Sinon, l’économie réalisée sur la consommation aurait été annulée par le coût de remplacement par des luminaires neufs.

Depuis quelques années, cette alternative LED existe. C’est une source lumineuse contenant une quantité importante de LED, placés dans des tubes étanches, montés en cercle autour d’un cylindre en aluminium. De par sa forme, cette lampe est généralement appelée la LED Corn.

En fonction du flux en lumen et de la puissance, le nombre de LED augmente ou diminue, ce qui détermine ensuite la taille de la lampe.

Outre l’écart de consommation (la LED Corn consomme jusqu’à 75% d’énergie en moins par rapport aux lampes à décharge équivalentes), la LED Corn a une durée de vie nettement supérieure. Certaines LED Corn peuvent fonctionner jusqu’à  50 000 heures !

Si la LED Corn remplace une source lumineuse raccordée à une platine ou un ballast, ce dispositif doit être shunté ou enlevé. Et il ne devra donc plus être remplacé, ce qui génère une économie supplémentaire.

A quoi faut-il faire attention ?

L’intensité lumineuse est aujourd’hui exprimée en lumen et plus rarement en watt. Pour une source lumineuse qui doit produire beaucoup de lumière, il est très important par conséquent de tenir compte du rapport lumen – Watt. Quand on compare les prix surtout, la durée de vie (en raison de la maintenance) et le rapport lumen – Watt déterminent en définitive la durabilité du produit. Un rapport  de 150 lm/Watt est considéré comme très bon pour la LED Corn.

Comme en matière de LED, l’évolution technologique est constante, on trouve sur le marché pratiquement  toutes les teintes de lumière (exprimées en ° Kelvin) ; de 3000K (blanc chaud) et  4000K (blanc naturel) à 6500K (blanc froid), aussi bien en culots E27 qu’en culots E40.

De ce fait, la LED Corn peut d’ores et déjà servir de remplacement Retrofit idéal à l’intérieur comme à l’extérieur. Pensez à l’éclairage des rues et des parkings, mais n’oubliez pas non plus les applications intérieures, là où il faut éclairer un plafond à une grande hauteur ou une surface importante (entrepôt, église, salle de classe, salle de réception, etc.). Certaines marques intègrent ce qu’on appelle une ventilation active. Ce ventilateur fait du bruit, ce qui rend cette LED moins adaptée à un usage intérieur, par exemple.

 

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte