Adapter la distribution électrique aux contraintes des petites structures

Coffret vega 18. © Hager

Souvent sous-estimé dans les petits locaux tertiaires, l’enjeu de la distribution électrique est pourtant central. Qu’il s’agisse de la continuité de service, de la cohérence de la distribution, de la tenue à certaines contraintes qu’il est nécessaire de prendre en compte, les électriciens se doivent de sensibiliser leurs clients à ces problématiques souvent méconnues voire oubliées.

Sur le même sujet

Les électriciens installateurs ont pour mission de faire connaitre à leurs clients les enjeux de distribution électrique qui leur sont propres. Pour les boulangeries, les petits commerces, les restaurants ou encore les ensembles de bureaux, il est essentiel de prendre en compte l’environnement dans lequel l’installation sera réalisée. Dans une boulangerie par exemple, il est impossible d’imaginer une coupure de courant au moment d’enfourner ou en pleine cuisson, ce qui pourrait occasionner des pertes importantes. Pour un restaurant, au moment du « coup de feu », il est trop tard pour faire venir en urgence un électricien pour réparer une installation capricieuse !

Considérer l’environnement
Autre point important, la prise en compte du type d’environnement dans lequel le matériel électrique évoluera : les contraintes sont bien différentes dans une boulangerie où l’omniprésence de poussière de farine peut générer des risques d’incendie dans les tableaux non-adaptés, ou dans une poissonnerie, où l’humidité ambiante peut à terme nuire au bon fonctionnement de l’installation. Il est donc essentiel de choisir un tableau électrique adapté pour répondre à ces critères, à la fois la résistance au feu, à la pénétration de corps solides et liquides ou encore la protection contre les chocs mécaniques, en parfaite conformité  aux différentes normes et décrets qui régissent ces types d’installations.

© Hager

Se soucier de l’esthétique
Pour le client un seul critère compte à ses yeux : l’esthétique ! Le tableau peut être aussi performant et aussi solide que possible, s’il ne s’accorde pas à l’esthétique de la boutique, voire sa décoration,  le client n’en sera pas satisfait. Il est donc essentiel de choisir un tableau  au design agréable, en plus de sa performance technique.

Simplifier l’installation
La gamme vega 18, développée par Hager, allie ces caractéristiques, qu’elles soient électriques, mécaniques, mais aussi esthétiques. Le coffret vega 18 dispose d’un système de fixation rotatif, de manière à compenser son positionnement au cas où la fixation murale ne permet pas de mettre à niveau le coffret. Enfin, la goulotte qui rassemble et conduit les fils ou les câbles vers l’enveloppe s’insère à l’intérieur du coffret de quelques centimètres, apportant un bel esthétique de finition de l’ensemble, quand bien même la découpe serait irrégulière !

Optimiser la mise en œuvre par la modularité
À l’intérieur du coffret, un espace de câblage suffisant est prévu avec des espacements aménagés.  Un premier entre les bornes de terre et l’appareillage modulaire pour sécuriser la mise à la terre, un autre,  entre les parois et le châssis, pour aider au guidage des fils et un dernier,  entre les rails DIN et le fond, facilitant ainsi le passage des fils et des câbles sur toute la hauteur du coffret. La mise en place de l’appareillage avec son câblage interne a été optimisée, grâce à un châssis démontable et par l’ajout de différents points de fixation s’adaptant aux contraintes de câblage des metteurs en œuvre. Le coffret est pourvu d’une capacité en largeur de 18 modules et en hauteur de 1 à 4 rangées. L’associabilité de  plusieurs coffrets verticalement et horizontalement permet d’en  augmenter la capacité d’accueil.

Pour plus d’informations, cliquez ici !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte