iGuzzini rénove l’éclairage de la chapelle des Scrovegni (Padoue)

© iGuzzini, Chapelle des Scrovegni
© iGuzzini, Chapelle des Scrovegni

Après la célèbre intervention qui a donné en 2015 une nouvelle vie à La Cène de Léonard de Vinci, iGuzzini inaugure un système innovant d’éclairage IoT (Internet des objets) à la chapelle des Scrovegni, à Padoue.

Sur le même sujet

Le système est conçu pour sublimer la mise en valeur des fresques inestimables du maître florentin et améliorer la gestion des installations.
Le nouveau système d’éclairage IoT permet d’effectuer une opération de « restauration perceptive » grâce à l’intégration de dispositifs LED, de capteurs environnementaux et d’applications logicielles sur protocole Internet.
Dans la première phase, les capteurs, conçus expressément pour la chapelle, mesureront les variations de la lumière naturelle. Les données recueillies permettront ensuite d’activer dans la deuxième phase, grâce à un algorithme spécifique évolué, un système dynamique de lumière intelligente, capable d’adapter la lumière artificielle aux conditions environnementales changeantes et d’apporter des améliorations de nature visuelle et conservatrice. La lumière artificielle interagit donc de façon dynamique avec la lumière naturelle et réglera en autonomie la température de couleur et l’intensité jusqu’à atteindre les valeurs nécessaires pour permettre toujours la meilleure perception possible des œuvres.
Désormais, le système assurera un meilleur rendu chromatique et une économie d’énergie d’environ 60 % par rapport à l’installation précédente. Le projet fait partie d’une collaboration plus large entre iGuzzini et la municipalité de Padoue et a été réalisé sous la supervision de la Commission interdisciplinaire pour la conservation et la restauration de la chapelle des Scrovegni et en collaboration étroite avec la Section de Photométrie de l’Institut supérieur pour la Conservation et la Restauration.

L’installation permettra de découvrir de façon plus émotionnelle, vraie et immersive la magie chromatique du maître toscan. « Notre objectif était dès le début de valoriser au mieux un grand patrimoine culturel du pays comme la chapelle des Scrovegni. Nous avons travaillé à nouveau aux côtés d’iGuzzini pour sélectionner les solutions technologiques les mieux adaptées à la conservation et la mise en valeur des fresques du XIVe siècle », a commenté Gisella Capponi, directrice de l’Institut supérieur pour la Conservation et la Restauration.

Cliquez ici pour voir les solutions d’éclairages iGuzzini à la rotonde Salonique

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte