Entretien avec Ourania GEORGOUTSAKOU, Secrétaire générale, LightingEurope

© DR – Ourania Georgoutsakou a rejoint LightingEurope en tant que Secrétaire générale en avril 2017.
© DR – Ourania Georgoutsakou a rejoint LightingEurope en tant que Secrétaire générale en avril 2017.

LightingEurope : nouveaux enjeux
LightingEurope: new challenges

Sur le même sujet

LightingEurope est l’association qui représente l’industrie de l’éclairage en Europe. C’est la voix de plus de 1 000 entreprises d’éclairage qui emploient plus de 100 000 personnes à travers l’Europe et réalisent un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards d’euros. Ourania Georgoutsakou, Secrétaire générale, en présente les objectifs.

Lumières – Vous avez rejoint LightingEurope en avril 2017. Comment décririez-vous cette première année ?
Ourania Georgoutsakou – Ce qui m’a d’abord attirée, c’est l’histoire de l’éclairage et la vision de l’industrie. L’éclairage est une nécessité fondamentale que nous tenons tous pour acquise, mais elle est complexe lorsqu’on examine les divers produits et applications. J’ai rejoint LightingEurope avec l’intention de définir notre feuille de route pour 2025 : au moment où nous terminons notre transition vers la LED, les opportunités et les défis que nous offrent un éclairage intelligent et le potentiel pour permettre le « Human Centric Lighting » (HCL, éclairage centré sur l’humain) sont fascinants. La valeur de la lumière réside dans la combinaison d’avantages visuels, biologiques et émotionnels qui sont à la base du HCL. LightingEurope travaille en partenariat avec d’autres industries et organise des événements pour promouvoir ses messages. Nous, nous dialoguons avec les décideurs politiques, en les invitant à participer à nos réunions de travail et à échanger avec l’industrie, par exemple sur l’efficacité énergétique, les obligations en matière de déchets ou la surveillance du marché. Bien entendu, nous travaillons en étroite collaboration avec nos associations nationales membres à travers l’Europe. C’est l’une des forces clés de LightingEurope : nous rassemblons à la fois des entreprises et des associations et nous parlons d’une seule voix aux législateurs aux niveaux européen et national.

Comment LightingEurope peut-il aider l’industrie de l’éclairage ?
Le rôle de LightingEurope est d’assurer le lien entre l’industrie et les législateurs et de contribuer à l’élaboration de règles et de politiques qui stimulent le potentiel et la croissance du secteur de l’éclairage. Les économies d’énergie et l’écoconception ne sont qu’une partie de l’équation et nous échangeons régulièrement avec la Commission européenne, qui élabore actuellement les nouvelles règles d’efficacité énergétique et d’étiquetage des sources lumineuses et des ballasts. Avec les systèmes d’éclairage intelligents, nous devrons passer des produits individuels au concept de systèmes et rappeler aux décideurs politiques que le véritable objectif de la lumière est la qualité de vie et notre bien-être. C’est le but de notre feuille de route 2025 : montrer la valeur croissante de la lumière pour la société, améliorer les taux de rénovation et l’adoption des nouvelles technologies, et mettre l’accent sur la notion d’économie circulaire. LightingEurope aide également l’industrie à évaluer les nouvelles tendances politiques et leur impact sur les produits et les modèles économiques. La politique d’économie circulaire de l’UE, par exemple, cherche à introduire de nouvelles exigences concernant les composants amovibles, la réparabilité et l’évolutivité, et ces idées ont un impact direct sur la conception et potentiellement sur les performances des produits. Nous organiserons un atelier sur ces thèmes à light+building.

Quand cet événement aura-t-il lieu ?
L’événement aura lieu le 20 mars. Nous avons invité les législateurs bruxellois à Francfort pour parler directement à l’industrie de l’éclairage et pour qu’ils découvrent par eux-mêmes le potentiel et la diversité de l’éclairage. Nous aborderons les règles récentes et à venir : « Ecodesign et politiques d’étiquetage énergétique », « DEEE – prochaines étapes », « Performance énergétique et indicateur d’intelligence des bâtiments » et « Les exonérations RoHS, ce qui aidera les participants à comprendre quels produits peuvent être mis sur le marché de l’UE, quelles exigences ils doivent satisfaire, comment les politiques de l’UE ont un impact sur les tendances en matière d’éclairage, etc. L’événement est ouvert à tous les visiteurs de la foire et aura donc lieu le mardi 20 mars de 10 h 30 à 14 h 30, Hall 4, Foyer, Salle Europe.

Registration here.

 

LightingEurope is the association that represents the lighting industry in Europe. It’s the voice of more than 1000 lighting companies that employ more than 100 000 people throughout Europe with a turnover of around 20 billion Euros. Ourania Georgoutsakou, Secretary General, tells us about its objectives.

Lumières – You joined LightingEurope in April 2017. How would you describe this first year?
Ourania Georgoutsakou – What first attracted me was the story of lighting and the industry’s vision. Lighting is a fundamental necessity that we all take for granted, yet it is so complex when looking into the diverse products and applications. I joined LightingEurope with the intention to deliver our Strategic Roadmap for 2025: as we complete our transition to LEDs, the opportunities and challenges opened by smart lighting and the potential to enable Human Centric Lighting are fascinating. The value of light lies in the combination of excellent visual, biological and emotional benefits: that’s what Human Centric Lighting is all about. At LightingEurope we have been partnering up with other industries and stakeholders and organising events to promote our messages. We have focused on engaging with policy-makers, inviting them to join our working meetings and exchange views with the industry, for example on energy efficiency, waste obligations or market surveillance. Of course, we work very closely with our member national associations across Europe who talk to their ministries also. That is one of the key forces of LightingEurope: we bring together both companies and associations and we speak with a single voice to regulators at the EU and the national level.

How can LightingEurope help the lighting industry?
The role of LightingEurope is to liaise between industry and regulators and to help shape rules and policies that stimulate the potential and the growth of the lighting industry. Energy savings and ecodesign are only one part of the equation and we are regularly exchanging views with the European Commission as they now draft the new energy efficiency and labelling rules for light sources and control gear. With the onset of intelligent lighting systems, we will have to move from individual products to looking at systems’ levels. We must continue to remind policy-makers that the real purpose of light is quality of life and our well-being, and that is also the purpose of policy. That’s what our 2025 roadmap is all about: to show the increasing value of light to society, to enhance renovation rates and the uptake of new products and technologies, and to emphasize circular economy thinking. LightingEurope also helps industry evaluate new policy trends and how they impact products and business models. The EU’s Circular Economy policy, for example, is looking to introduce new requirements around removable components, reparability and upgradeability and these ideas directly impact the design and potentially the performance of our products.We are organising a workshop on these topics at light+building.

When will this meeting take place?
The event will be on March 20. We have invited Brussels lawmakers to Frankfurt to speak to the lighting industry directly and to experience for themselves the potential and the diversity of lighting. We will be addressing recent and upcoming rules: “Update on EcoDesign and Energy Labelling policies”, “WEEE – next steps”, “Energy Performance of Buildings and the Smartness Indicator” and “RoHS exemptions – an outlook” .This will help participants to understand what products can be supplied on the EU market, what requirements do these products have to comply with, how EU policies are impacting trends in lighting, etc. The event is open to any visitor of the fair and is taking place on Tuesday 20 March from 10:30 to 14:30, Hall 4, Foyer, Room Europe.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte