Obsolescence programmée et filière automobile

Depuis quelques années, le souci environnemental s’est étendu aux externalités négatives des différentes industries, et entraîné une attention grandissante au regard de leur impact sur l’environnement. Notamment, plusieurs enquêtes journalistiques ont démontré que de nombreux industriels prévoyaient sciemment que les appareils qu’ils commercialisent ne puissent pas avoir une durée de vie trop étendue. C’est ce que l’on appelle « l’obsolescence programmée ».

Sur le même sujet

Avec l’obsolescence programmée, les fabricants d’électroménager, notamment, veulent s’assurer que nos réfrigérateurs et autres machines à laver ne vont pas « tenir » des dizaines d’années, afin de nous obliger à en consommer de nouveaux plus fréquemment.

Mais le secteur des « home appliances » n’est pas le seul concerné. L’automobile, également, est accusée parfois d’embarquer de plus en plus d’électronique, notamment, et de rendre les opérations qui relevaient traditionnellement de la maintenance simple, quasiment impossible à effectuer soi-même, voire à effectuer tout court.

Pour l’automobile, la question de la maintenance est en effet centrale, et renvoie à un repositionnement stratégique sur la couche de services qui pourra être facturée au client sur la durée de vie de son véhicule. Ainsi, le client n’est plus seulement facturé au moment de l’achat, mais tout au long de son utilisation de sa voiture.

Ce virage ne date pas d’hier, avec les pièces de rechange parfois facturées au prix fort par les concessionnaires (mais depuis concurrencés en ligne par exemple par piecesauto-pro.fr) et surtout la manne des services financiers (leasing, financement) qui a représenté un axe fort de développement de la filière auto.

Pour l’instant, l’automobile est encore considérée comme un bien durable, et on voit d’ailleurs que les solutions d’auto-partage (basée sur la logique d’usage plutôt que de possession) peinent à démarrer. Mais une mise au point de cette industrie sur son impact environnementale arrivera tôt ou tard.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.