3 Questions à… José-Manuel Da Silva, chef de produit ATEX, ae&t

Jose-Manuel Da Silva

Ae&t conçoit, fabrique et distribue des solutions communicantes dédiées à la protection des biens et des personnes depuis plus de 45 ans à destination des sites industriels, zones ATEX et collectivités. Ae&t propose régulièrement de nouveaux produits consacrés à la protection des atmosphères explosives (ATEX) et accompagne ses clients dans le choix de leurs produits. José-Manuel Da Silva, chef de produit ATEX, présente les dernières nouveautés produits et les outils d’aide à la décision mis à disposition des clients d’ae&T.

Pouvez-vous nous présenter vos nouveautés ?
José-Manuel Da Silva –
Nous lançons en ce début d’année trois nouveautés principales. La première est un projecteur portatif temporaire, baptisé Luna LED, dédié aux environnements industriels et ATEX. Ce projecteur semble très simple, mais il s’agit d’un produit très technique, fiable, maniable et portatif, compatible avec les zones ATEX 1, 2, 21 et 22. Luna LED est léger pour un produit ATEX avec ses 9 kg, est certifié IP 66 et IP 67 et fonctionne à des plages de températures comprises entre -20 °C et +55 °C. Ce projecteur est idéal pour les visites de réservoirs, les espaces confinés et les zones d’ombre des sites industriels. La deuxième nouveauté est un presse-étoupe, Hawke, un élément qui sert à garantir l’étanchéité pour le passage de câbles. La masse de remplissage est transparente, ce qui permet de vérifier les éventuels défauts d’installation et si les câbles sont bien fonctionnels. Ces produits doivent être inspectés à l’installation et nécessitent un serrage et un branchement particulier. Beaucoup d’incidents dans les zones ATEX sont dus à une mauvaise étanchéité des presse-étoupes. Enfin, la troisième nouveauté est une gamme d’organes de commande pour l’arrêt d’urgence et le bris de glace, certifiée IECEx pour le marché européen et UL pour les États-Unis. La demande en France est forte pour cette certification, car nos clients intègrent nos produits dans leurs équipements dédiés à l’export.

Pouvez-vous nous en dire davantage sur la campagne ATEX que vous avez lancée en janvier ?
J.-M. D. S. –
Cette campagne est menée comme une série télévisée et baptisée « Bienvenue en zones dangereuses ». Au total, cinq e-mailings thématiques seront envoyés à nos clients, partenaires et prospects, afin de faire parler de nos nouveautés et de notre expertise. Le premier épisode reviendra sur le projecteur portatif Luna LED et ses caractéristiques. Le deuxième abordera les logiciels d’aide à la conception de l’éclairage, notamment DIALux et ChalmLite, qui permettent de réaliser une étude complète et de proposer un rendu en 3D à 100 % fidèle à la réalité. Chez ae&t, nous réalisons des études d’éclairage pour nos clients. Ils remplissent les caractéristiques de leur installation et nous leur proposons des solutions en fonction de leurs besoins. Le troisième épisode reviendra sur le presse-étoupe Hawke et ses principales innovations, le quatrième sur les organes de commande e2s ATEX-IECEx-UL : déclencheurs manuels, arrêt d’urgence et bris de glace, et le cinquième et dernier épisode abordera le savoir-faire et l’accompagnement client, véritable force d’ae&t.

De quelle manière aidez-vous vos clients installateurs à monter en compétences ?
J.-M. D. S. –
Nous leur proposons tout d’abord des produits de grande qualité, grâce à des collaborations avec nos partenaires technologiques, qui sont les plus connus et les mieux référencés dans le domaine de l’ATEX. D’autre part, nous leur proposons des services, notamment l’accompagnement et l’aide à la sélection produits. Pour cela, nous mettons à disposition de nos clients des vidéos, des tutoriels, des fiches techniques et des fichiers IES, entre autres. Nous proposons également des webinaires, mais aussi des réunions à distance avec ingénieur d’affaires, technocommerciaux et/ou chef de produit pour aider nos clients à sélectionner les produits correspondant à leurs besoins, car il s’agit là, pour eux, de la principale difficulté.

Quels sont les grands enjeux de la prise en compte du risque ATEX aujourd’hui ?
J.-M. D. S. –
Les enjeux n’ont pas vraiment changé et restent liés à la dangerosité des ATEX. Les technologies avancent, notamment les produits intégrant de l’éclairage, qui ont bénéficié du développement de la LED. Aujourd’hui, les produits chauffent moins grâce à la LED et il est possible de développer des produits plus puissants. D’autre part, la miniaturisation des produits constitue une autre grande avancée. La seule limite au développement de produits nouveaux est le coût de développement, qui doit rester réaliste face à la demande de ces produits spécifiques.

Propos recueillis par Alexandre Arène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *