L’énergie solaire prend sa revanche sur l’énergie fossile

Maison équipée de panneaux solaires © Flickr

L’énergie solaire sera bientôt moins chère que l’énergie fossile. Dans une pièce secrète connue sous le nom de Growth Hall, à Bedford, dans le Massachussetts, des scientifiques travaillent sur une idée innovante. Le silicium est utilisé pour la fabrication de circuits intégrés dans la conception des panneaux solaires. Une nouvelle méthode de fabrication de ces wafers a vue le jour et tiendrait tête au gaspillage. En effet, la moitié des lingots de silicium sont perdus en sciure.

Sur le même sujet

L’idée serait de faire fondre la matière dans un four spécial à plus de 2500 degrès puis de le refondre en deux wafers fins. La perte serait réduite et le coût aussi avec une baisse de 20% pour le silicium polycristallin. 1366 Technologies, voudrait pouvoir commercialiser cette idée d’ici l’année prochaine. Son PDG, Frank van Mierlo, assure que cela permettra de “rendre l’énergie solaire aussi bon marché que le charbon et changer radicalement la façon dont nous consommons l’énergie”.

L’énergie renouvelable coûte trop cher ? Un stéréotype bientôt erroné

Face au nucléaire et aux énergies fossiles, les énergies renouvelables ont su s’affirmer. Elles rivalisent maintenant avec le prix de vente au détail du kilowattheure.

“Quand on regarde les prix vers lesquels on va, que ce soit pour l’éolien, le solaire, les nouveaux moyens de production en nucléaire ou en fossile, on est en train de converger vers une gamme entre 80 et 120 € du MWhaffirmait plus récemment Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables, selon lequel “les énergies renouvelables ne seront plus un facteur d’augmentation du prix de l’électricité, mais au contraire un facteur de stabilité du prix” dans les prochaines années.

Le prix de l’énergie solaire réduit de moitié depuis les années 2000

Au début du siècle, le prix d’un panneau solaire était au alentour de 4 dollars par watt. L’énergie renouvelable était beaucoup trop cher face à ces rivaux. De 2007 à 2014, le prix a chuté à 50 centimes par watt. Une meilleure efficacité des panneaux, le recours à du plastique à l’encontre du verre pour composer les panneaux, une automatisation de la fabrication, des avancés technologiques de plus en plus performantes permettent d’expliquer ce phénomène d’inversion des tendances. Cependant, les énergies renouvelables sont étroitement liées aux conditions météorologiques afin de répondre à la demande des consommateurs. Les technologies de stockage de l’électricité doivent alors aussi se développer et se perfectionner.

1 commentaire

  1. stefK - 23 avril 2015 à 14 h 34 min

    Bravo ! article plus qu’intéressant pour une première lol !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte