Photovoltaïque : innovation, la Smartflower© par EDF ENR

DR : EDF ENR

La société EDF ENR, qui s’inscrit dans le domaine du solaire photovoltaïque en toiture en France, lance un nouveau générateur : la Smartflower. Répondant à la demande croissante de développement d’une énergie plus propre, ce produit représente une opportunité intéressante pour les particuliers et les professionnels.

Sur le même sujet

Un générateur solaire intelligent et innovant

La Smartflower repose sur un concept simple : allier design, économie d’énergie et consommation propre. Commercialisé et distribué en France, ce produit créé en Autriche représente une rupture avec les produits traditionnellement inscrits dans le marché du photovoltaïque. En effet, la Smartflower est conçue sous la forme d’une fleur, composée de 12 pétales, chacun équipé de 40 cellules photovoltaïques monocristallines. Rassemblés, ils recouvrent 18 m² de surface photovoltaïque, permettant une puissance nominale de 2,31 kWc. Ce produit se décline sous plusieurs formes : l’une permettant une rétractation totale des pétales solaires dans un coffre prévu à cet effet, et l’autre (la Smartflower POP), fonctionne sur le même principe, mais avec un pylône central fixe, entouré d’un capot dont la couleur peut être modifiée selon les souhaits du client. Ce générateur fonctionne de manière autonome : il se déploie automatiquement à l’apparition des premiers rayons du soleil, et suit la course du soleil tout au long de la journée en pivotant sur un double axe horizontal et vertical. Lorsque le soleil se couche, la fleur se referme automatiquement. Ce système se différencie des panneaux solaires classiques, qui restent statiques et nécessitent une modification de la toiture des consommateurs, parfois coûteuse et complexe. Le produit possède également une capacité mobile si le particulier déménage, ce qui reste impossible avec des panneaux solaires classiques. En effet, le système permet au client d’emmener sa « fleur » sur son nouveau lieu de vie, après s’être affranchi des fixations en béton qui lui servent d’amarres.

Un système qui allie technologie et écologie

Le système, qui permet donc à la Smartflower de pivoter sur elle-même en fonction de la position du soleil, permet d’augmenter la production d’énergie de plus de 30%. Si les vents deviennent trop forts, un anémomètre détecte leur puissance, et déclenche la mise en sécurité de la Smartflower. Du point de vue de la consommation énergétique, cette innovation permet au client d’auto-consommer sa production électrique, sans pour autant modifier sa toiture. Branché à un tableau électrique du bâtiment, le système fonctionne directement grâce à un onduleur pré-installé dans le carénage de la fleur : le consommateur peut ainsi suivre sa production d’énergie via une interface web. La production d’énergie renouvelable que permet la Smartflower est une réponse écologique au besoin des particuliers de s’investir dans l’énergie durable : l’injection de l’énergie électrique produite dans le réseau de distribution n’engendre aucune pollution et s’avère donc un excellent investissement pour notre environnement.

Les limites du produit

Si ce produit présente de nombreux atouts, quelques points négatifs peuvent cependant être soulignés. Son prix, en premier lieu : autour des 20 000 euros, la Smartflower n’est pas un élément accessible à tous. De plus, ce prix remet légèrement en question le temps de retour sur investissement des consommateurs… D’autre part, son design et son ossature imposante peuvent être une limite à la consommation : le client se doit de posséder un grand espace, qu’il lui faut dédier à cette nouvelle technologie.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte