Validation de la loi sur la transition énergétique

DR.

Après plusieurs relectures par le Sénat et l’Assemblée Nationale, le projet de loi sur la transition énergétique et la croissance verte s’apprête à être voté ce mercredi 22 juillet 2015. Porté par la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, le texte fixe les objectifs du modèle énergétique français, et prévoit de multiples mesures immédiates en faveur du développement durable.

Sur le même sujet

A quelques mois de la COP21, que Paris accueillera en décembre prochain, la France se veut exemplaire en terme de solutions pour le développement durable. Les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique et la croissance verte répondent à ce désir : rénovation des bâtiments, transports propres, tri des déchets, énergies renouvelables… Les thèmes abordés seront soutenus par des actions concrètes, qui permettront d’atteindre les objectifs ambitieux mis en place par le pays. Réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre en 2030 (par rapport à 1990), diminuer pour la même date la consommation d’énergie fossiles de 30% (par rapport à 2012), ou encore réduire de moitié la consommation énergétique finale en 2050 (toujours par rapport à l’année 2012) : tels sont les résultats souhaités par la mise en place du texte de loi.

Afin de remplir ces objectifs, de nombreuses actions seront mises en avant, réalisables concrètement et au quotidien par les agents économiques et les professionnels du secteur. Les solutions proposées par le gouvernement seront adaptées aux problématiques du milieu, dans le but de soutenir le développement durable de façon significative. Rendre les bâtiments et les logements économes en énergie, donner la priorité aux transports propres, viser un objectif zéro gaspillage en utilisant les déchets comme matière première énergétique, monter en puissance sur les énergies renouvelables ou encore lutter contre la précarité énergétique sont autant de mesures étudiées par les pouvoirs publics, et qui seront votées mercredi prochain. Les premiers degrés d’application de la loi sur la transition énergétique et la croissance verte seront opérationnels dès la rentrée 2015, pour agir le plus rapidement possible sur le développement durable.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte