Hôtel Barceló : la lumière au service du bien-être

Hall de l’Hôtel Barceló, Milan, Italie. La mise en scène de l’éclairage (Simone Micheli) met en évidence les îlots grâce aux Pixel Plus à LED de iGuzzini, encastrés au plafond et orientés pour indiquer les chemins à suivre

Lumières et couleurs se répondent dans les espaces interactifs, créant une atmosphère à la fois dynamique et confortable qui enveloppe les occupants. iGuzzini a accompagné le concept d’éclairage LED et le design imaginatif et futuriste signé de l’architecte Simone Micheli.

L’hôtel Barceló, situé à Milan, à proximité des centres d’exposition Rho- Fiera et Fiera Milano City et non loin du futur siège de l’Expo 2015, présente une tour et une façade en verre impressionnantes. Le nouvel hôtel est né pour revoir, briser et rénover les critères de l’ensemble de la catégorie de « business hotel ». Hybride, transversal, aux multiples influences et lieu de culture, le Barceló Milan s’impose comme la règle pour les prochains hôtels à venir.

Le design au cœur du projet

Une réalisation telle que celle de l’hôtel B4 témoigne avant tout de la manière dont la typologie hôtelière, dans ses différentes déclinaisons, fait de plus en plus l’objet de l’attention et de l’expérimentation, allant au-delà des formes et des formules les plus solidement ancrées.
Elle constitue également le signe que le secteur hôtelier, et en particulier certains groupes et chaînes italiens, mettent de nouveau l’accent sur l’importance de l’architecture et du design dans le projet d’hôtels contemporains. L’espace-hôtel s’appuie sur une harmonie globale de conception et de gestion des multiples aspects et détails qui le composent et qui doivent converger vers la création d’un univers de cohérence. Ainsi, l’espace, la lumière, la cou- leur, l’utilisation de la technologie, mais également le type de service à l’égard du client, la restauration, les modalités d’autopromotion, l’utilisation particulière des canaux de diffusion, comptent parmi les différents éléments qui doivent être conçus de façon adaptée afin de créer un monde homogène renvoyant un message unique et reconnaissable.

Dans la salle de conférence, le faux  plafond est suspendu en un halo de  lumière, réalisé grâce à des Ledstrip,  dotés d’une température de couleur  de 3 000 K.
Dans la salle de conférence, le faux
plafond est suspendu en un halo de
lumière, réalisé grâce à des Ledstrip,
dotés d’une température de couleur
de 3 000 K.

Des espaces interactifs

Les parties communes du Barceló ont été pensées par Simone Micheli dans une optique d’hybridation des espaces, de transmission des fonctions pour satisfaire les besoins les plus variés des hôtes : le hall n’est pas seulement un lieu d’accueil et d’arrêt, c’est aussi une galerie dans laquelle on peut faire du shopping, une zone de détente et une aire de jeu ; il est lié au restaurant et à la cafétéria et en est séparé grâce à des systèmes modulaires. Tous les espaces communiquent entre eux, sont fluides et interactifs. Des sculptures rappelant des arbres constituent l’apparat structurel et fonctionnel du rez-de-chaussée : vernies, brillantes, de couleur vert acide ou rouge vif, elles contrastent avec le sol en pierre de Luserna qui s’étend, ininterrompu, sur toute la surface. De grands lustres, futuristes et imaginatifs, descendent du plafond, occupant tout l’espace à double volume de l’entrée. Des fauteuils sculpturaux ponctuent le hall, créant des îlots où les clients peuvent se détendre et attendre, éclairés par des encastrés en plafond Pixel Plus à LED.

Dans le centre de bien-être,  des formes fluides définies en jaune  sortent de terre à différentes hauteurs,  d’autres, tachetées d’encastrés Pixel  Plus LED, descendent du plafond, le  perçant et emmenant avec elles des  cascades d’eau
Dans le centre de bien-être,
des formes fluides définies en jaune
sortent de terre à différentes hauteurs,
d’autres, tachetées d’encastrés Pixel
Plus LED, descendent du plafond, le
perçant et emmenant avec elles des
cascades d’eau

Des teintes chaudes associées aux couleurs froides

En accédant au premier étage, par l’escalier ou les ascenseurs panoramiques, le regard est attiré par des couleurs et des formes invitant tous les sens à se détendre : l’atmosphère sereine contraste avec le dynamisme fluide du hall. Impression de calme soulignée par la lumière d’un blanc chaud issue des encastrés Express 3 W à LED qui éclairent les circulations. Aux premier et deuxième étages, les salles de conférence utilisent des technologies de pointe tant en ce qui concerne l’aménagement des espaces, le design, l’ergonomie, que les éclairages. Elles se composent de trois petites salles de réunion et d’une belle et grande salle plénière qui peut accueillir jusqu’à 450 personnes. Grâce à un système de cloisons coulissantes, elle se divise en salles plus petites de 125 à  200 places. Le faux plafond à isolation, ressortant le long de tout le périmètre des cloisons, est suspendu en un halo de lumière, réalisé grâce à des Ledstrip, dotés d’une température de couleur de 3 000 K, tandis que des encastrés Reflex, d’un flux lumineux de 2 000 lumens,  succèdent aux stalactites. Au second étage se trouve également le centre bien-être, espace organique, coloré et délibérément intense. Des formes fluides définies en jaune sortent de terre à différentes hauteurs, d’autres, tachetées d’encastrés Pixel Plus LED, descendent du plafond, le perçant et emmenant avec elles des cascades d’eau. Les chambres, conçues pour résister au temps et permettre un nettoyage facile, présentent un caractère ergonomique et fonctionnel. L’armoire se détache tel un totem brillant, vert vif, jouant avec les surfaces d’un blanc absolu et pleines du bureau et du porte-bagages, alors que la douche, au centre de la chambre, devient le point central de distribution de la pièce. Le lavabo est posé directement sur la tête de lit qui s’allonge et joue le rôle de support, et les sanitaires sont installés derrière une porte coulissante à miroir. Les appareils d’éclairage, des encastrés Express LED, accompagnent cette disposition et se concentrent en certains points, déterminés selon la typologie de la chambre.

Simone-Micheli

Simone Micheli est né en Toscane en 1964. Diplômé de la faculté d’architecture de l’Université de Florence, il fonde, en 1990, le cabinet d’architecture qui porte son nom, et en 2003 l’agence d’architecture et de design, Simone Micheli Architectural Hero, basée à Florence  et Milan. Parallèlement, il enseigne à la Faculté d’architecture de Florence et à Politecnico  di Milano. Il aborde des domaines artistiques variés : décoration intérieure de bars et de restaurants, aménagement intérieur d’hôtels, création de cabines à UV révolutionnaires. Il a notamment conçu le plus grand spa d’Europe, « Aquagranda Livigno Wellness Park ». Il a reçu de nombreuses récompenses dont le prix Designer intérieur de l’année à l’International Design Award 2008, Los Angeles ; le Prix Media international 2010 ; le Prix TrE Numéro Un 2011, Venise, pour le design intérieur ; le Prix Spa Contemporain, 2011 dans la catégorie Meilleur Spa du Futur en Bologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.