Qualité de l’air intérieur, comment l’améliorer ?

Préserver notre santé, le bien-être au bureau et dans nos logements ? On répond oui tout de suite et sans reprendre notre souffle ! D’autant que nous passons 80 % de notre temps à l’intérieur d’environnements clos avec un grand risque de pathologies liées à l’air confiné qui y est souvent très pollué. Peut-on y remédier ? La ventilation est-elle suffisante ?

Purifier sans filtrer, c’est possible ?

3 questions à Grégory Jean, fondateur de AYKOW, spécialiste de l’assainissement de l’air intérieur

Sans titre 3

Basé à Caen et créé en 2011, AYKOW est spécialisé dans l’assainissement de l’air intérieur et propose une nouvelle approche de la purification d’air.

« Nous nous appuyons sur une technologie unique et brevetée pour proposer des purificateurs d’air dédié aux pièces à vivre et aux petits espaces, l’objectif est d’en minimiser la pollution intérieure, ce qui ne dispense pas de ventiler pour assurer le renouvellement d’air », introduit Gregory Jean.

Purifier sans filtrer par photocatalyse, quel est le principe ?

 La photocatalyse va casser les molécules polluantes, en particulier les chaînes carbonées, mais également neutraliser efficacement les bactéries et virus.

Le point important, c’est que cette photocatalyse s’effectue en lumière visible, inoffensive pour l’homme, par l’action d’une couche mince de semi-conducteur dopé, cette structure étant déposée  sur un substrat en verre à l’intérieur du boîtier. Il n’y a pas de rejet d’ozone ou de gaz contaminant.

Avec quels résultats ?

Les tests effectués par différents laboratoires ont mis en évidence qu’il était possible de purifier en moins d’une heure plus de 95 % de polluants domestiques tels que le xylène,  toluène et autres aldéhydes et notamment le formaldéhyde.

L’action sur les particules est plus limitée,  le test suivant la norme NF194 sur les milieux médicaux a donné une réduction de l’ordre de 10 %, mais c’est normalement le système de ventilation qui doit par ailleurs assurer cette filtration des particules fines principalement issues de la pollution extérieure.

Quels avantages a ce système et pour quels usages ?

Le premier avantage est qu’il n’y a pas d’entretien car il n’y pas de technologie de filtration. Ensuite, le niveau sonore du ventilateur est très faible (moins de 17dB), ce qui permet d’installer le système Aube dans une chambre à coucher, une salle d’attente, un espace restreint, sans gêne pour l’occupant. La longévité du ventilateur .

La consommation a été optimisée également, environ 4 W avec une alimentation sur USB qui permet de l’utiliser dans l’habitacle automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.