Economies d’énergie : Des aides pour rénover son logement

Au niveau national, le secteur du bâtiment représente près de 45 % de la consommation d’énergie finale et 27 % des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc un des domaines clés de la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour améliorer la performance énergétique dans le secteur résidentiel, le Gouvernement a mis en place des dispositifs d’aides financières pour aider les Français à rénover leur logement.

En plus de réduire son empreinte écologique, rénover son logement permet de réaliser des économies sur sa facture d’énergie et d’augmenter la valeur de son patrimoine. C’est pourquoi, le Gouvernement a mis en place le dispositif MaPrimeRenov, pour inciter les ménages, mais aussi les entreprises, à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique. L’amélioration des performances énergétiques d’un logement passe par la réduction de son besoin en énergie, le recours à des systèmes efficaces pour limiter sa consommation et enfin le déploiement des énergies vertes. Ainsi, ce dispositif encourage la réalisation de travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation et d’audit énergétique. Des acteurs privés, comme upenergie.com, se sont positionnés pour accompagner les particuliers. Sa cible est large, l’ensemble des propriétaires (occupants ou bailleurs) et syndicats de copropriété peuvent déposer une demande sur le portail du Gouvernement, MaPrimeRenov.

Depuis son lancement le 1er janvier 2020, MaPrimeRenov rencontre un véritable succès auprès des Français. Plus de 190 000 demandes ont été déposées sur la première année. Dans le cadre du plan France relance, où la transition écologique est un objectif stratégique, cette aide a été renforcée. Elle devient la principale aide à la rénovation énergétique (en remplaçant totalement le Crédit d’impôt à la transition écologique, CITE) et peut se cumuler avec d’autres aides financières, dont les aides locales et les Certificats d’économies d’énergie (CEE). Le montant de l’aide est calculé en fonction des ressources des revenus et des gains écologiques apportés par les travaux.

Aujourd’hui, 7 millions de logements sont mal isolés et 14% des Français ont froids dans leur habitat. Ainsi, le Gouvernement place la rénovation énergétique en priorité nationale. Dans son plan de rénovation énergétique des bâtiments, les objectifs s’articulent autour de deux priorités : la lutte contre la précarité énergétique et les passoires thermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.