Avis – Électricien3e n°40

Olivier Rieffel, directeur du développement commercial IBT, Crestron france.

LE MARCHÉ DU BÂTIMENT INTELLIGENT EST EN PLEINE CROISSANCE EN FRANCE

Comment rendre plus intelligent un bâtiment ? en d’autres termes, comment le rendre plus économe en énergie, plus sécurisé et plus confortables les espaces de travail ou d’habitation ? voilà le défi que relèvent chaque jour les professionnels passionnés par le développement du marché de l’IBT (Intelligence Building Technology).

Sur le même sujet

Il y a peu de temps encore, le secteur de l’IBT était jugé trop cher, élitiste, réservé au haut de gamme, notamment dans l’hôtellerie. Ce n’est plus vrai désormais. L’offre aujourd’hui disponible s’est sensiblement enrichie grâce notamment à l’expérience acquise sur les marchés pionniers anglais et allemand. Elle permet d’adresser tous les besoins et de trouver une solution à tous les budgets.

L’IBT fonctionne et s’appuie sur plusieurs exigences fondamentales. Ainsi, pour rendre intelligent un bâtiment, il lui faut un cerveau. Celui-ci prend la forme d’un automate à même de réunir sur une même interface le maximum de technologies jusqu’alors autonomes, séparées, indépendantes. Ces technologies concernent les questions de sécurité et de risque (incendie, intrusion, accès, vidéosurveillance), de gestion énergétique (électricité, eau, lumière, chauffage, climatisation) et de communication (transfert de différents flux, Internet, audio, vidéo, téléphone…). L’objectif premier du réseau ainsi obtenu est de simplifier la gestion du bâtiment et de rendre plus confortable l’environnement des personnes, résidents ou collaborateurs qui y circulent. L’amélioration des conditions de vie et de travail est toujours le premier but recherché par les exploitants des bâtiments.
Cette recherche de confort ne se fait pas au détriment d’une recherche d’économie et d’une démarche plus éco-responsable, bien au contraire. L’interopérabilité ne permet pas seulement une gestion au quotidien des équipements mais permet également de dresser des tableaux prévisionnels et d’effectuer de la maintenance préventive. Pour de nombreuses sociétés, la permanence de la disponibilité des équipements (par exemple dans une salle de conférences dans un hôtel) est fondamentale. Elles se doivent, sous peine de défaut de service, de maîtriser les cycles de vie des matériels et d’optimiser le confort d’utilisation. L’IBT permet de dresser des projections cohérentes de la consommation d’eau ou énergétique, de mieux contrôler ses dépenses et de pouvoir faire des demandes budgétaires qui reflètent les usages réels des espaces.
À chaque bâtiment son besoin particulier et le marché de l’IBT à cet égard tient de la haute couture. Ce sont les usages de nos clients qui définissent l’élaboration des solutions IBT, non l’inverse. Nous effectuons du conseil sur mesure et définissons des cahiers des charges qui répondent concrètement aux besoins futurs des exploitants. Le marché de l’IBT se distingue aujourd’hui par sa capacité à répondre par la simplicité aux défis techniques les plus complexes. À titre d’exemple, autrefois un collaborateur n’osait pas toucher les consoles de contrôle de la climatisation par crainte d’une erreur de manipulation. Aujourd’hui tout est simplifié et les risques d’erreur ont disparu, ce qui est propice pour mettre en confiance et, une fois encore, apporter du confort de travail sur des tâches qui pouvaient être chronophages.
Tous les types de bâtiments et tous les besoins, du système de sécurité dans un établissement scolaire aux appartements médicalisés pour les seniors, de la gestion des occultants à celle des risques peuvent bénéficier des technologies IBT. Le marché IBT fonctionne donc de manière transversale, en cohérence et en bonne intelligence avec les différents métiers du bâtiment. Cette transversalité nourrit les professionnels et les inspire et nous sommes heureux d’y avoir notre part, tant dans le dialogue, la force de proposition que dans l’écoute.

Quelle position occupe aujourd’hui simon en europe ?

© Simon

© Simon

Xavier Torra – Simon a fait le choix de se positionner comme une petite société multinationale spécialisée qui privilégie avant tout la capacité à innover ! C’est pourquoi nos équipes totalisent près de 100 personnes en Espagne afin de concevoir et développer l’offre des appareillages de la marque Simon. Nous gardons pour objectif de satisfaire chacun de ces trois types de « clients » : l’utilisateur final, l’installateur et le distributeur, tout en gardant l’esprit d’un industriel qui mène à bien ses projets depuis quatre générations ! Forts d’un effectif total de 4 000 personnes dont près de 1 000 en Espagne, nous réalisons un chiffre d’affaires consolidé d’environ 300 M€, dont la moitié des ventes s’effectue en dehors du périmètre espagnol.
Notre actuel développement s’accélère grâce aux différents projets en cours. Simon a commencé à s’aventurer au-delà de ses frontières espagnoles en 1998 et dispose donc maintenant de 16 filiales en Europe, seulement 13 ans plus tard. En France, la stratégie de Simon consiste à offrir au marché une alternative fiable à la fois en termes
de produits et d’innovation.

JEAN-NOEL GALLIOT, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SIMON FRANCE

© DR

© DR

« Nous avons récemment renforcé notre présence au travers de la distribution. Aujourd’hui, 70 % de nos ventes passent par cette filière. Simon est notamment reconnu sur le marché français pour ses solutions de colonnes et de colonnettes dans le tertiaire, pour lesquelles nous innovons avec le lancement d’un configurateur de nourrice en ligne. Par ailleurs, nous développons sérieusement les ventes d’appareillage. De nouveaux produits vont y contribuer. Simon est également bien placé dans le domaine de la goulotte aluminium. À ce titre, nous avons totalement intégré en 2011 le catalogue de la marque Electroliaison.
2012 marquera pour Simon l’introduction sur le marché français d’une famille de luminaires d’intérieur à LED. Nous disposerons pour cela d’un spécialiste dédié à l’éclairage. »
Au final, le catalogue général de Simon dédié au marché français compte plus d’une dizaine de séries d’appareillage dédiées à l’habitat, tandis que plus de 350 pages sont consacrées au tertiaire : appareillage, accessoires de câblage, goulottes, boîtes de sol, colonnes et équipements depostes de travail.

Quelles sont les nouvelles perspectives de Simon qui innove dans l’éclairage à technologie LeD ?

X. T. – Simon souhaite développer de nouvelles familles de produits en synergie avec l’offre produits déjà existante. Depuis un an, nous avons ainsi commencé
à commercialiser en Espagne l’éclairage à LED moyen et haut de gamme pour les applications domestiques et tertiaires. Nous estimons qu’à terme la part de l’éclairage intérieur sera pour Simon aussi importante que celle réalisée actuellement par les ventes de façades d’interrupteurs ! Nous avons donc mis en place sur le terrain des forces commerciales spécifiques pour commercialiser les produits d’éclairage, à l’exception bien sûr des grands comptes. En nous appuyant sur l’expérience de 25 ansde la filiale espagnole Simon Lighting, nous avons mis au point une nouvelle famille de luminaires exclusivement développée autour de la technologie des LED. Plafonniers, projecteurs, projecteurs linéaires, downlights et bandeaux lumineux : tous ces produits haut de gamme aux matières nobles et au design épuré seront bientôt disponibles sur le marché français. Notre objectif est clairement de mettre en valeur les espaces, quelle que soit l’application : commerces, hôtels, restaurants, espaces de travail…

De quelle façon Simon aborde les enjeux liés à la performance énergétique?

X. T. – L’approche de Simon à ce sujet est transparente pour tous nos clients. Nous considérons que l’innovation dans ce domaine passe par de nouvelles solutions comportant des interfaces plus faciles et intuitives à destination de l’utilisateur final. En France, le marché du tertiaire est toujours plus enclin à demander les nouvelles technologies de contrôle-commande et d’automatismes que le secteur du résidentiel.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte