Hager – Nouvelles solutions KNX pour la maintenance préventive

Avec des fonctions pour la plupart uniques sur le marché, la nouvelle gamme tebis KNX développée par Hager fixe un nouveau référentiel de l’intelligence dans le bâtiment.

Sur le même sujet

Partagés entre les différentes réglementations et normes, les exigences économiques de vos donneurs d’ordre et les attentes des usagers, vos projets doivent réaliser la synthèse délicate entre la rentabilité et la fonctionnalité.

Confortable mais économique, fonctionnel mais évolutif, ouvert mais sécurisé… le cahier des charges d’un bâtiment tertiaire reflète bien l’évolution des attentes parfois contradictoires de vos clients. Votre défi? Choisir la solution technique la plus pertinente pour y répondre.

Constamment à l’écoute de vos besoins et des évolutions des usages, nous avons développé des fonctions innovantes. Embarquées au cœur de la nouvelle gamme tebis KNX, elles vous apportent modularité, évolutivité et vous permettent d’envisager sereinement les évolutions normatives, tout au long de la vie du bâtiment.

Composée de 26 produits rassemblés sous un nouveau système de références, la nouvelle gamme tebis KNX propose des fonctions inédites notamment en termes de maintenance préventive.

variateurs

 

UNIQUE SUR LE MARCHE – Diagnostic de l’installation

Les variateurs de la nouvelle gamme KNX tertiaire sont capables d’identifier les surcharges, surchauffes et surtensions. Les  nouveaux modules de sortie peuvent également détecter une fréquence de commutation trop intensive.

Ces dysfonctionnements pourront être communiqués l’utilisateur et peuvent même être programmés pour entraîner automatiquement un blocage du produit.

Le mode manuel peut également désormais être activé ou désactivé à distance. Cela permettra donc à l’exploitant de vérifier, à distance, si l’origine d’un dysfonctionnement n’est pas, tout simplement, lié à l’activation par mégarde du mode manuel de la dernière personne ayant manipulé les produits.

UNIQUE SUR LE MARCHE – Détection de pannes

Les produits de la nouvelle gamme KNX tertiaire sont capables de diagnostiquer un relais collé en détectant le passage de courant dans un relais supposément ouvert. Ca permettra donc, en cas de dysfonctionnement, d’en identifier précisément la cause à distance, qu’il s’agisse des lampes, des disjoncteurs ou encore des câblages. Le technicien pourra donc aller directement effectuer les actions correctives.

UNIQUE SUR LE MARCHE – Détection de pannes de circuit

Les produits de la nouvelle gamme KNX tertiaire sont également capables de détecter l’absence de courant sur une ligne.

Cela peut paraître anodin, mais des pannes de circuit peuvent avoir de graves répercussions dans certaines applications, notamment dans les bâtiments agricoles abritant des animaux. Si le circuit sur lequel est branchée la ventilation ne fonctionne plus, les conséquences peuvent être dramatiques. Une identification rapide des produits en défaut est donc fondamentale et permettra de rassurer l’exploitant sur la fiabilité de l’installation.

Comptage nombre d’heures de fonctionnement / nombre de commutations

La nouvelle gamme KNX tertiaire permet de compter non seulement le nombre d’heures, mais aussi le nombre de commutations.

Dans le premier cas, il s’agit de simplifier la gestion des lampes fluo compactes par exemple. Et dans le second, ce seront plutôt les CFL ou les lampes LED qui sont concernées. En effet, au-delà d’un certain nombre d’heures de fonctionnement, ce sont les allumages et extinctions successives qui impactent la durée de vie de ces produits.

L’exploitant va ainsi pouvoir éviter facilement les ruptures de service, et surtout organiser les actions de maintenance des appareils (lampes, VMC…).

Retrouvez ces nouvelles fonctions et bien d’autres encore dans notre conférence en ligne, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien : http://www.hager.fr/doc-nouvelle-gamme-knx

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte