Six nouveaux acteurs s’engagent pour l’efficacité énergétique du parc tertiaire

Le 28 mars dernier, une nouvelle charte pour promouvoir l’efficacité énergétique a été signée.

Sur le même sujet

Portée par le thème « Agir ensemble : un levier de la performance énergétique des bâtiments tertiaires », elle s’est faite en présence du président du Plan Développement Durable, Philippe Pelletier. Les six nouveaux signataires sont :

  • Eurosic, représenté par Yann Perchet, présidentdirecteur général ;
  • Icade, représenté par Serge Grzybowski, président- directeur général ;
  • Ivanhoé Cambridge Europe, représenté par Méka Brunel, présidente ;
  • Groupe BTP Consultants, représenté par Patrick Vrignon, président ;
  • Groupe Point.P, représenté par Olivier Grisez, directeur en charge de l’organisation des systèmes d’information, immobilier et environnement ;
  • France GBC, représenté par Méka Brunel, présidente.

En tout, 53 entités sont devenues signataires de la charte depuis octobre 2013. Mise en oeuvre dans le cadre du Plan Bâtiment Durable, celle-ci fédère aussi bien les acteurs privés que publics du secteur tertiaire ayant la volonté d’engager l’amélioration énergétique de leur parc, ainsi que les organismes collectifs qui rassemblent les acteurs du parc tertiaire public et privé : associations, fédérations qui promeuvent les intérêts d’un métier ou d’un segment particulier du parc.

La charte s’appuie sur quatre piliers :

  • améliorer la performance énergétique des immeubles tertiaires ;
  • fixer l’objectif à atteindre en tenant compte du niveau de performance initiale du bâtiment ;
  • apprécier les efforts de réduction de la consommation énergétique rendus possibles par la coopération des propriétaires et occupants ;
  • prendre en compte la rentabilité et la soutenabilité des investissements réalisés.

En 2013, Cécile Duflot, alors ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, a affirmé avec Philippe Martin qu’elle espérait obtenir un « effet d’entraînement » sur les professionnels hésitant, dès 2014. La signature de ces six nouveaux acteurs montre combien l’efficacité énergétique est un nouvel enjeu aussi bien pour les infrastructures publiques que privées.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte