Le programme Habiter Mieux en manque de financement

Le programme Habiter Mieux propose des aides pour améliorer le confort thermique et réduire les factures en énergie des foyers en situation de précarité énergétique.

L’Agence nationale de l’habitat a mis en place le programme Habiter Mieux en 2011, pour lutter contre le phénomène de précarité énergétique. Aujourd’hui, le succès du programme est tel qu’il pourrait compromettre son financement.

Sur le même sujet

Depuis la mise en place du programme Habiter Mieux, plus de 70 000 ménages ont bénéficié des aides du programme pour la rénovation de leur logement. Le programme offre un soutient financier de 3 000 € minimum, éventuellement majoré d’un complément et d’une aide locale de 500 €. Le succès du programme tend à compromettre son financement. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a ainsi décidé de freiner la délivrance des aides. Elles seront désormais attribuées en priorité aux ménages très modestes et aux habitants de logements très dégradés.

Une rallonge budgétaire de 80 millions d’euros

En 2014, les objectifs du programme ont été revus à la hausse et fixés à 38 000 logements rénovés sur l’année. Une enveloppe budgétaire de 673 millions d’euros a été déployée pour y parvenir, permettant ainsi la mise en chantier d’1, 371 milliard d’euros de travaux. L’Anah ne pourra cependant pas satisfaire toutes les demandes d’aides qui lui sont adressées. Face à cette recrudescence de demandes, l’Anah a demandé une rallonge budgétaire de 80 millions d’euros pour 2015 afin de mener à bien ses missions. En attendant, les moyens disponibles risquent de ne pas suffire pour financer l’ensemble des travaux éligibles. Pour palier à ce manque, l’agence a décidé d’accorder ses aides en priorité aux ménages très modestes, soit plus de 69 % des demandeurs. Cette mesure restera en place jusqu’a la fin de l’année. L’Anah espère voir sa requête accordée afin d’éviter le rejet de trop nombreuses demandes.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte