Interview Eric Biogeaud Flir Systems

Eric Biogeaud, 46 ans est le responsable Ventes Distribution Flir Systems pour la France, la Belgique et le Luxembourg et le Maghreb. De formation technique et commerciale, il a travaillé dans l’industrie puis dans la mesure en rejoignant Fluke. Arrivé en 2006 chez Flir Systems, il a structuré la distribution des produits de la gamme mesure commercialisée à 100% par les distributeurs spécialisés et généralistes.

Sur le même sujet

Eric Biogeaud, 46 ans est le responsable Ventes Distribution Flir Systems pour la France, la Belgique et le Luxembourg et le Maghreb. De formation technique et commerciale, il a travaillé dans l’industrie puis dans la mesure en rejoignant Fluke. Arrivé en 2006 chez Flir Systems, il a structuré la distribution des produits de la gamme mesure commercialisée à 100% par les distributeurs spécialisés et généralistes. En 2014, Flir Systems s’est lancé cette année dans le test et la mesure haut de gamme.

Electricien+ – FLIR Systems est-il toujours le premier constructeur mondial de caméras infrarouges ?
Eric Biogeaud – Absolument, Flir Systems dispose de la plus large gamme de caméras disponible sur le marché. Cela nous permet de répondre aux besoins spécifiques de nos clientèles. C’est un organisme indépendant qui mesure la part de marché au niveau mondiale et Flir est le premier et se développe toujours, pourtant sur un marché en progression. Le gâteau s’agrandit et nous conservons cette longueur d’avance malgré de nombreux entrants. Les ingénieurs nous présentent toujours des produits pour attaquer de nouveaux marchés à la fois dans le haut de gamme Premium mais aussi sur de nouvelles clientèles avec des produits entrée de gamme.

Innovation semble est le mot pour caractériser Flir Systems. Est-ce un moyen de vous démarquer ?
Tout à fait. Il faut savoir que selon les années, nous investissons 10 à 15% en Recherche et développement. L’objectif est de constamment innover et de proposer de nouveaux produits. Nous avons fait le pari de l’innovation pour montrer notre savoir-faire. Cette course à l’innovation nous permet de vendre des produits avec le meilleur rapport/qualité prix. A titre d’exemple, sachez que nous avons sorti le premier thermomètre infrarouge à moins de 500€ avec une image thermique de qualité, le TG165. De même, le premier prix de caméra thermique, la E4, est commercialisé à 995€ avec l’image visible mais également une fonctionnalité unique sur le marché d’incrustation des contours de la réalité dans l’image thermique pour avoir une meilleure lecture des détails. C’est un excellent produit à prix attractif. Plus on monte en gamme, plus les fonctionnalités sont étendues avec des plages de mesure très larges. Mais c’est surtout sur les outils communicants et notamment Meterlink. Notre gamme test et mesure se connecte à nos caméras infrarouge de gamme supérieure pour avoir les informations en temps réel en envoyant directement les informations au bureau d’étude. Par exemple, sur un décalage de phase, l’installateur pose la pince ampèremétrique communicante qui transmet les informations directement sur la caméra et ainsi associer les deux données pour faire le diagnostic, puis le transmettre par Wifi.

Cette course à l’innovation nous permet de vendre des produits avec le meilleur rapport/qualité prix.

Depuis cette année, Flir est fabricant de multimètres, de pinces de courant, d’hygromètres, de vidéoscopes portables. Quels sont vos objectifs ?
Aujourd’hui, nos produits sont utilisés sur des marchés comme le bâtiment, l’industrie, la maintenance, la recherche et développement. Mais l’électricien, lui, a besoin d’un multimètre, de pinces ampèremétriques. Avant la pose d’isolant, il faut vérifier la présence d’humidité et de points froids. Donc, nos clients ayant des besoins en test et mesures, nous proposons dorénavant des produits communicants avec nos caméras thermiques ce qui facilite grandement leur vie. Au début placé Premium, nous venons de sortir des produits abordables et notamment un multimètre capable de faire de la mesure de boucle de terre et d’isolation communicant dans un boitier compact, le IM75.

100% de vos produits sont vendus par la distribution. N’est-ce pas risqué ?
Le commerce des caméras thermiques se fait intégralement par les distributeurs. Nous ne pouvons pas tout connaitre et nous avons choisi de nous appuyer sur des experts. D’une part, nous avons des contrats avec des partenaires spécialisés hi-tech de la mesure comme Distrimesure, Equipements scientifiques, France Infrarouge, mais également avec des spécialistes par marché spécifique comme par exemple Sodis qui vend des solutions d’isolation. D’autre part, nous travaillons avec des distributeurs généralistes à gros volume comme CDO et Sonepar qui vont se positionner plutôt sur l’entrée de gamme. Nos gammes vont de 500€ pour la caméra d’entrée gamme à des systèmes à 40 000€ plutôt destinés pour les organismes de contrôle type Socotec ou bureau Véritas.

Vous êtes le premier constructeur à proposer une garantie à vie. Comment est-ce possible ?
Cette garantie ne s’applique que sur la gamme Test et mesure. Comme nous sommes à l’origine de ces produits, nous pouvons nous permettre ce type de garantie, moyennant bien sûr un usage normal du produit. Ce marché est très concurrentiel et nous proposons une garantie à vie. C’est le moyen, pour Flir, de se distinguer en offrant plus. Cette garantie est cessible et s’applique à la revente. Pour cela, il faut s’enregistrer auprès de Flir Systems. C’est un moyen de rassurer les nouveaux clients. En revanche, sur la gamme caméras, la garantie est de 10 ans pour le capteur, ce qui est déjà énorme, quand on sait que le capteur est le cœur d’une caméra, et de 2 ans pour l’électronique. Nous pouvons nous le permettre car nous ne faisons pas notre marché mais nous maitrisons la technologie et fabriquons les produits. Bien entendu, les extensions de garantie sont possibles pour l’électronique.

 Le marché Test et mesure est très concurrentiel et nous proposons une garantie à vie.

Flir vient de présenter un boitier caméra infrarouge adaptable sur iPhone. Présentez-nous ce produit ?
En tant que telle, ce n’est pas une caméra thermique. C’est un boîtier que l’on vient s’adapter sur un iphone5/5s pour le transformer en caméra thermique. Même si des professionnels peuvent y trouver un intérêt, la cible prioritaire est les particuliers qui souhaitent faire leur propre mesure. Il a besoin d’un support pour être une caméra thermique. Pour les pros, c’est un premier pas vers l’imagerie et donc le TG165 (présentation page 30).

Quel est le premier bilan après le lancement du TG165, un thermomètre infrarouge à image thermique révolutionnaire pour moins de 500 € ?
Lancé début octobre, ce produit a déjà un succès considérable au-dessus des objectifs. Il met l’image thermique à la portée de tous et surtout permet à des petites structures de s’équiper et de tester leurs besoins réels. Nous le spécifions, non pas comme une caméra thermique mais comme un thermomètre infrarouge. C’est-à-dire qu’il n’y a qu’un point de température au centre de l’image thermique alors qu’une caméra dispose d’une image radiométrique avec des points de mesure sur toute l’image. C’est un produit professionnel avec une garantie de 10 ans sur le détecteur et pour les chutes.

Faites-vous de la formation ?
La maitrise des produits est en général assez aisée. C’est au niveau de l’analyse que les formations sont à faire. Ce n’est pas si simple d’interpréter les résultats. Nous travaillons avec des formateurs indépendants qu’il explique ce qu’est l’infrarouge, son principe et ses limites pour maximiser le produit. Nous avons 2 niveaux. Le premier est accessible à tous et gratuit que l’utilisateur enregistré sur le site internet Flir va avoir accès aux rudiments de la mesure. Pour aller plus loin, en région, nous proposons des stages de 1 à 5 jours.

Quelles sont les perspectives 2015 ? Irez-vous sur de nouveaux marchés ?
L’innovation continue et de nouveaux produits vont arriver. Mais c’est surtout l’installation de la gamme Test et mesure qui va se faire. Nous allons tout mettre en œuvre pour commercialiser sur le marché électrique le TG165 qui est un très bon produit entrée de gamme mais également sur la gamme premium avec la T660 qui est le produit compact le plus performant du marché.

1 commentaire

  1. Reveurlucide - 18 novembre 2015 à 1 h 24 min

    Bonjour,
    Je suis un photographe naturaliste. Je possède déjà une Pulsar HS 38S.
    Je suis à la recherche d’une Flir d’occasion pour faire de la recherche sur la faune animalière nocturne (chevreuils, renards, blaireaux, lynx…
    Je ne suis pas intéressé par vos petits monoculaire de base de type Flir scout 1 ou 2.
    Qu’auriez vous à me proposer?
    Merci par avance.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte