Le premier tramway à hydrogène en Chine

©Qingdao Sifang

Afin de rentrer dans une phase de transition énergétique, la Chine, premier pollueur du monde, souhaite réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Premier pas de géant en matière d’énergie non polluante, un tramway fonctionnant à l’hydrogène vient d’être testé.

Sur le même sujet

Une première mondiale

À Quingdao, sur la côte Est chinoises, l’entreprise Sifang a mis sur les rails trois rames de leur objet d’étude innovant : un tramway qui ne rejette pas de CO2. Entièrement vêtu d’orange, il fonctionne à l’hydrogène stocké dans des réservoirs avant d’être transformé dans des batteries. Cliquez-ici pour la preuve en image

“La longueur moyenne d’une ligne de tramway en Chine est de quinze kilomètres, explique Liang Jianying, l’ingénieur en chef de Sifang. Cela nécessite de recharger le tram tous les trois allers-retours seulement”. Remplis en seulement trois minutes, il peut parcourir 100km à une vitesse maximale de 70 km/h soit une autonomie supérieur à celles des voitures électriques actuelles.
Pour mettre au point une telle innovation, les chercheurs ont travaillés pendant deux ans. Alstom, géant français des transports en commun a été dépassé par ces rivaux, l’entreprise avait effectivement annoncé le lancement du même projet prévu pour 2018 en Allemagne. D’ici 2030, la Chine sera sûrement le premier pays en matière de production d’énergie électrique à partir de sources renouvelables.

Encore des efforts à faire pour un tramway totalement vert

Cependant, il ne faut pas oublier que si “la pile à combustible, pour fabriquer de l’électricité à partir de l’hydrogène, ne recrache que de la vapeur d’eau, il ne faut pas oublier la façon dont cet hydrogène a été généré” Michel Latroche, chercheur au CNRS spécialiste de l’hydrogène. L’obtention de cette dernière molécule se fait par électrolyse de l’eau, soit décomposé les molécules d’hydrogène grâce à un courant électrique. Cette méthode nécessite une grande quantité d’électricité. Ce qui ne pollue pas d’apparence peut malheureusement polluer plus. En effet, en Chine, l’électricité est produite dans des centrales à charbon qui émettent de fortes émissions de monoxyde de carbone “Une telle invention est prodigieuse, mais sera complètement verte seulement si elle fonctionne à partir d’énergies renouvelables telles que le solaire ou l’éolien” affirme le scientifique.
Même si il ne répond pas entièrement au critère d’énergie durable, ce tramway marque le premier pas vers la transition énergétique de la première puissance mondiale industrielle.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte