Salon des EnR Eurexpo Lyon 2015

JPB ©

Le rendez-vous BEPOSITIVE rassemblait à Eurexpo Lyon du 4 au 6 mars 7 salons complémentaires où se sont retrouvés les professionnels des énergies renouvelables, du bois et de la performance énergétique des bâtiments. Le salon des énergies renouvelables EnR proposait une offre globale, souvent innovante, couvrant la production, le stockage et la protection des réseaux.

Sur le même sujet

Des professionnels du photovoltaïque plus optimistes pour 2015

DSC09637

JPB ©

Les industriels du photovoltaïque et des services et solutions associés représentaient une grande partie des 120 exposants et faisaient un bilan de 2014 en demi-teinte : 927 MW raccordés en 2014, en forte progression par rapport à 2013 (639 MW)  mais loin du maximum de 1706 MW de 2011. Ils veulent croire à une embellie en 2015 avec le vote de la loi sur la transition énergétique, le développement des territoires à énergie positive mis en avant sur la salon, la conférence Paris Climat 2015-COP21 et la préparation de la nouvelle PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie). Et pour Arnaud Mine , président du syndicat SER-SOLER, lors d’un forum sur l’innovation et l’industrie pour des territoires à énergie positive « le photovoltaïque est un marché mondial en expansion et l’industrie française peut se positionner sur ce marché avec des produits innovants ».

L’autoconsommation et le stockage d’énergie bien présents

DSC09630

JPB ©

L’autoconsommation associée souvent à un stockage d’énergie pour une utilisation de la production plus en phase avec les besoins va-t-elle se développer en France et redonner un espoir à un marché < 100kW « en détresse »  selon Arnaud Mine ?

Un forum animé par Richard Loyen délégué général d’Enerplan syndicat professionnel du solaire a fait un point sur l’évolution de la parité réseau en France et sur les cibles de l’autoconsommation pour les années à venir. Le résidentiel collectif et le tertiaire/industrie qui représentent un bon profil de consommation sont visés, mais un cadre réglementaire reste à préciser et il faut piloter la consommation pour améliorer le taux d’autoconsommation. C’est ce que proposent des sociétés comme MyLight Systems qui a déjà de nombreuses références en France et offre un système intelligent de gestion de l’énergie pour ses installations en résidentiel ou tertiaire. Solarwatt , Circutor et SMA avec leur expérience d’un marché allemand ou italien où l’autoconsommation est très développée ont aussi des offres complètes en autoconsommation instantanée ou différée. Dans ce dernier cas il faut un stockage d’énergie, en général par batteries. Côté technologie les batteries lithium s’imposent avec des solutions proposées par Saft mais aussi de petits fabricants français qui proposent des solutions dédiées, modulaires ou intégrées : Technideal en Bretagne avec sa solution Billy, Forsee Power société créée en 2011 à Lognes (77) mais déjà établie en Amérique du Nord et en Chine, ouTyva Moduloo une start up de l’Ardèche qui a développé un astucieux bloc batterie modulaire li-ion permettant un assemblage en 3 dimensions très souple.

Des solutions de gestion de l’énergie

JPB ©

JPB ©

De nombreuses sociétés mettaient l’accent sur l’importance de la gestion de l’énergie et de la supervision des installations pour détecter les dysfonctionnements et contrôler les performances des panneaux et ainsi optimiser l’investissement avec plus de puissance, donc plus de revenus. Des solutions développées par Solen avec un logiciel qui permet de faire un audit précis des consommations et par MyLight Systems avec sa plate forme de gestion intelligente des consommations : mesure de la production en temps réel, pilotage des smart plugs par technologie CPL, contrôle à distance. La solution proposée par la start up lyonnaise Monabee se compose de 3 éléments : un boîtier d’acquisition de données connecté aux différents compteurs pour relever des informations de consommation et production pour les envoyer sur le serveur Monabee, un espace personnel en ligne pour le client pour surveiller ces données et une interface en ligne pour les installateurs. Des outils de supervision énergétique complète sont également proposés par Solaredge ou Circutor.

Des onduleurs plus performants

Plusieurs fabricants ont annoncé sur le salon le lancement de nouvelles gammes plus performantes, plus petites, plus faciles à installer… et moins chères.
SMA va livrer sa nouvelle gamme Sunny Boy 1.5/2.5 pur les petites installations : large plage d’entrée 80-600V, poids réduit (9,2 kg), interface WiFi intégrée. Fronius annonce l’arrivée de sa gamme Primo 3 à 8 kVA compacte, facile à installer, plug & play et pour le mois de juin le Fronius Energy Package, un système complet avec batterie pour l’autoconsommation. Des nouveautés aussi chez Socomec avec sa solution électrique extérieure Sunsys Osis pré-équipée de 40 à 240 kVA ou chez enphase energy avec le nouveau micro-onduleur 250 W.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte