Dossier Photovoltaïque : l’autoconsommation va-t-elle (enfin) se développer en France ?

Cette nouvelle école de Montpellier est alimentée par des panneaux PV sur son toit et produit 10% d'électricité de plus que sa consommation (bâtiment Bepos). © Solardis

L’autoconsommation/autoproduction consiste à produire sur son bâtiment tout ou partie de l’électricité que l’on va consommer. Si elle est encore très peu développée en France contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne, il y a aujourd’hui une volonté des professionnels et des pouvoirs publics de développer cette solution dans un marché qui reste difficile.

Article réservé aux abonnés : offre d'essai

Cet article est réservé aux abonnés. Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez vous inscrire gratuitement pour bénéficier d'une offre d'essai sans engagement de 3 mois.

Pour les abonnés, il suffit de vous connecter avec vos identifiants. Vous serez automatiquement redirigé vers cette page dés votre connexion. Si vous avez perdu vos identifiants, contactez nous pour les réinitialiser.