Paris Smart City 2050 : retour sur le projet d’envergure de Vincent Callebaut

DR.

La conférence « Smart Cities : de l’utopie à la réalité », organisée par les Echos Events, a eu lieu le 1er juillet dernier. Ce fut l’occasion de traiter des retours d’expérience des premiers essais de smart grids en France et à l’international. Au cœur des questionnements, le thème de l’intégration des bâtiments intelligents dans nos futures villes se détache, et permet à l’architecte Vincent Callebaut de revenir sur son projet « Paris Smart City 2050 » : une ville totalement écologique et auto-suffisante en terme de puissance énergétique.

Sur le même sujet

Un projet basé sur la Plan Climat 2050

Vincent Callebaut, architecte belge, fait partie de la génération de professionnels éduquée aux problématiques engendrées par le réchauffement climatique. Intervenant à la conférence « Smart Cities : de l’utopie à la réalité » le 1er Juillet dernier, l’architecte a eu l’occasion de revenir sur son projet de ville du futur totalement écologique, « Paris Smart City 2050 ». La capitale redessinée par les ingénieurs et les architectes, en ressort métamorphosée : une ville totalement respectueuse de l’environnement et auto-suffisante en énergie. Le projet est basé sur la plan climat de 2050, qui prévoit une réduction de 75% des émissions de gaz à effet de serre dans la capitale. Dans ce contexte, la ville de Paris (via son agence de l’écologie urbaine), a chargé le cabinet d’ingénieurs Setec Bâtiment de réfléchir à un développement architectural inédit de la ville d’ici l’horizon 2050, qui respecterait l’environnement et dont l’énergie serait basée sur des ressources propres.

Paris Smart City 2050

L’idée folle d’un Paris transformé en gigantesque générateur d’énergie renouvelable a donc été imaginée par l’architecte belge Vincent Callebaut. Ce dernier a créé le concept de Paris comme « ville-système », qui aurait la capacité de rapatrier l’agriculture du futur au centre de la ville. Par le biais de différentes structures alliant écologie et technologie, la capitale deviendrait totalement auto-suffisante en énergie. Les bâtiments seraient en effet capables de produire plus d’énergie que ce qu’ils consomment directement, et pourraient donc alimenter les bâtiments Haussmanniens, plus anciens et nécessitant une grande quantité d’énergie. Dans ce projet, Paris devient en fait une ville « verte », réalisant le double-pari de respecter les valeurs de demain tout en prenant en compte les contraintes liées à l’architecture de la capitale. Ainsi, le manque de place et les dérèglements climatiques sont réfléchis autour de projets de tours végétalisées, de logements prenant directement racine sur le toit d’immeubles déjà existants ou encore de réhabilitation de la Petite ceinture de Paris.

Des projets ambitieux

La capitale du futur, imaginée par Vincent Callebaut, s’articulerait autour de différents projets. Des tours solaires, hydrodynamiques et végétalisées bâties rue de Rivoli permettraient littéralement de faire respirer la ville, tandis qu’un couloir écologique de 23 kilomètres, situé au cœur de Paris, serait bordé de tours dépolluantes. Autour de l’actuelle Tour Montparnasse, une façade organique serait construite en forme de spirale verticale constituée d’algues vertes, et une multitude de logements en nid d’abeille et connectés prendraient place Porte des Lilas. Gare du Nord, des projets de tours photosensibles ont été pensés, et une ferme verticale permettant de rapatrier la campagne au cœur de la ville serait mise en place Porte d’Aubervilliers. Enfin, dans le 16e arrondissement, le Pont Aval serait totalement transformé, abritant diverses plantes et de nombreux amphibiens… Ces projets, intégrant le bâtiment comme performance économique, écologique et énergétique, répondent aux problématiques environnementales d’aujourd’hui. Cependant, si ce projet ambitieux ne manque pas d’initiatives, sa réalisation pratique semble fortement utopique. En effet, les architectes et ingénieurs ayant travaillé sur le projet n’ont pris en compte aucune contrainte budgétaire. Ce projet ambitieux se voit également restreint par des réglementations propres à l’urbanisme parisien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

1 commentaire

  1. Smart Architect - 31 juillet 2015 à 12 h 12 min

    Je vous communique le lien vers le talk de Vincent Callebaut au TEDx Ecole Polytechnqiue : https://www.youtube.com/watch?v=4OVk6hStEak&app=desktop
    Cordialement. VCA

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte