Biennale de Venise : le pavillon australien choisit les projecteurs ERCO

DR : ERCO

Parmi ses nombreuses attractions, cette nouvelle édition de la Biennale d’art de Venise compte un pavillon australien tout juste achevé. Il s’agit là du premier bâtiment construit au XXIe siècle dans le cadre de la Biennale. Quant à l’éclairage de l’espace d’exposition, le choix s’est porté sur les projecteurs d’ERCO.

Sur le même sujet

Cet été, la scène artistique internationale se retrouvera à Venise à l’occasion de la Biennale. Spécialistes et touristes auront alors la surprise de découvrir dans ces jardins verdoyants le premier pavillon national construit durant ce siècle. L’Australie, qui était représentée ici depuis 1988 par une construction temporaire, vient en effet d’ériger une bâtisse en dur pour un montant avoisinant 7,5 millions de dollars. Dressé directement sur la rive du rio dei Giardini, ce pavillon est une création du bureau d’architectes australien Denton Corker Marshall, de Melbourne. La formule « Black Box – White Cube » résume très bien l’ouvrage, résultat d’un concours d’architecture organisé en 2012. Vu de l’extérieur, nous ne pouvons apercevoir qu’une caisse noire monolithique, posée sur un socle tout aussi noir. L’intérieur, au contraire, est dominé par un espace de 240 m2, découpé en un cube, pour les expositions temporaires. La conception de cette salle en White Cube découle de la nécessité de disposer d’une enveloppe spatiale la plus neutre et la plus flexible possible, autorisant une présentation innovante à chaque Biennale.

Pour éclairer l’espace d’exposition, les maîtres d’ouvrage cherchaient une solution flexible et polyvalente. Les concepteurs lumière d’Arup Australia ont ainsi retenu une double couronne de rails lumière ERCO intégrés au plafond, équipés de projecteurs à LED de la gamme Opton. Plusieurs atouts ont joué en faveur d’une utilisation de ces luminaires dans le pavillon. D’abord, par leur forme fine et orthogonale, ils se font discrets à l’arrière-plan. Simultanément, leur puissance élevée est tout de suite attractive, puisque les utilisateurs peuvent éclairer la pièce à tout moment suivant l’éclairement souhaité. Les optiques interchangeables que sont les lentilles Spherolit ERCO répartissent la lumière des projecteurs Opton suivant des faisceaux variés – de Narrow spot à Spot, Flood, Wide et Oval flood en passant par Wallwash. Il devient alors possible d’adapter la mise en lumière à différentes scénographies et de mettre en valeur à la perfection presque tous les types d’objets d’art. La technologie des lentilles LED développée en interne chez ERCO garantit en effet la diffusion d’une lumière ultra-précise et homogène, doublée d’un excellent rendu des couleurs, mais aussi l’absence de rayonnements infrarouges et ultraviolets, conformément aux impératifs de conservation des œuvres. Enfin, l’efficacité énergétique et la longue durée de vie des LED qui équipent les appareils ERCO ont fini de convaincre les maîtres d’ouvrage – après tout, si l’on construit un pavillon pour la Biennale, c’est pour l’éternité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte