Olivier Delepine, vice-président Partner Projects & EcoBuildings de Schneider Electric

Olivier Delepine

Schneider Electric est le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, et accompagne ses clients pour les aider à maîtriser leur consommation d’énergie, dans une logique d’efficacité et de respect de l’environnement. Des interrupteurs les plus simples aux systèmes d’exploitation les plus complexes, les technologies développées par Schneider Electric, logiciels et services, leur permettent d’optimiser l’automatisation de leurs activités. Sur le salon IBS, le groupe français a choisi de mettre en valeur ses technologies connectées, qui s’appuient notamment sur l’Internet des objets, pour développer les services et les usages sécurisés au cœur des bâtiments urbains et industriels.

Sur le même sujet

Quelle solution présentez-vous sur le salon IBS ?
Olivier Delepine – Nous présentons notre plateforme EcoStruxure™. C’est une plateforme technologique ouverte, interopérable et architecturale qui combine l’énergie, l’automatisation et les logiciels. Elle confère une valeur ajoutée en matière de sécurité, de fiabilité, d’efficacité, de durabilité et de connectivité. EcoStruxure™ est particulièrement adaptée aux bâtiments, aux centres de données, à l’industrie et aux réseaux – des domaines où Schneider Electric peut se prévaloir de dizaines d’années d’expertise et d’expérience pratique. Les solutions offertes par EcoStruxure™ peuvent être déployées sur site et dans le cloud, avec la garantie d’une cybersécurité intégrée à chaque niveau d’innovation : les produits connectés, le contrôle de pointe, les applications, les analyses et les services. Nous nous appuyons sur une communauté de développeurs, d’experts en données, de partenaires de matériel et de services pour créer et/ou co-créer des solutions et des applications qui peuvent être déployées de manière flexible quel que soit le niveau d’innovation.

De quelle manière cette solution répond-elle aux tendances et aux enjeux du marché ?
O. D. – Quel que soit le domaine d’activité aujourd’hui, l’IoT est une formidable opportunité pour développer de nouveaux services et usages. Si l’on prend l’exemple du bâtiment, nous sommes aujourd’hui dans une activité dans laquelle s’opèrent de profondes transformations. Le bâtiment n’est plus un bloc monolithique qui ne se caractériserait que par sa surface, sa hauteur et son emplacement, il devient un élément essentiel d’un quartier ou d’une ville qui va interagir avec les autres et pour lequel la question de l’usage et des services disponibles devient primordiale. Fin XIXe/début XXe, l’enjeu était de fournir de l’énergie aux bâtiments. Depuis la fin du XXe, nous travaillons à l’optimisation de l’énergie consommée par ces bâtiments, proposant des solutions permettant de réduire jusqu’à 30 à 50 % de leur consommation. Au XXIe siècle, c’est le sujet des services qui est au cœur des attentes et des discussions. EcoStruxure™ est la plateforme ouverte qui donne la possibilité aux promoteurs, aux investisseurs, aux occupants et aux opérateurs de demander plus à leurs bâtiments.

Quelles seront selon vous les grandes évolutions à venir sur votre secteur d’activité ?
O. D. – Nous travaillons dans une activité où nous devons rendre les bâtiments de nos clients compatibles avec l’usage qu’ils souhaitent en faire aujourd’hui, avec un niveau de service élevé et surtout capable de supporter l’usage qu’ils en feront demain, avec des services qui ne sont pas encore définis. Nous réussissons cet exercice grâce au travail collaboratif que nous menons avec notre réseau de partenaires, au déploiement de systèmes ouverts et interopérables, à la collaboration avec des acteurs comme Microsoft et au codéveloppement de solutions avec des start-up innovantes. Enfin, l’enjeu est d’être capable de promouvoir et de mettre en œuvre des systèmes ouverts et interopérables tout en adressant les sujets de cybersécurité, EcoStruxure™ de Schneider Electric permet d’assurer cette ouverture dans un cadre sécurisé.


Retrouvez Schneider Electric sur le salon IBS au stand c04 !


Schneider Electric en chiffres
25 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016
144 000 collaborateurs
Présent dans 100 pays

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte