Efficacité « biologique » au lycée de Miesbach

Début 2013, un éclairage efficace sur le plan biologique a été installé au lycée de Miesbach, en Allemagne, dans le cadre de travaux de remise en état et de reconstruction. Pour ce projet, Osram a conçu une solution d’éclairage dynamique présentant les qualités de la lumière du jour. La planification photométrique repose sur le principe consistant à suppléer la lumière naturelle et à la simuler, tant sur le plan qualitatif que quantitatif, par un éclairage artificiel.

En 2009, une étude universitaire menée à Hambourg, en Allemagne, avait démontré que, grâce à l’éclairage dynamique mis en place, les élèves étaient plus attentifs et plus concentrés et qu’un effet apaisant positif avait été constaté. À l’inverse, une quantité insuffisante de lumière du jour provoque une perturbation du rythme circadien, entraînant une baisse de performances des élèves.

Améliorer les conditions d’enseignement par la lumière
La mise en service, dans le lycée de Miesbach, La mise en service, dans le lycée de Miesbach, du nouvel éclairage optimisé sur le plan biologique, permet la réalisation d’autres études en milieu scolaire. L’objectif consiste à trouver des idées afin d’améliorer les conditions d’enseignement et les aspects liés à la santé.

L’éclairage direct rend possibles les tâches visuelles dans les zones centrales de la pièce tandis que l’éclairage indirect de la surface des murs de la pièce stimule les cellules ganglionnaires de la partie inférieure de la rétine.

Le concept permet un éclairage du plan de travail dans la zone où sont situés les bureaux avec une couleur de lumière blanc neutre d’environ 4 000 K et un éclairage de la surface des murs périphériques avec une couleur de lumière blanc froid d’environ 8 000 K.

La réflexion de la lumière sur le mur du côté des fenêtres est renforcée par un éclairage d’accentuation sous la forme de bandes de lumière blanc chaud. Des spots encastrés pivotants peuvent également être allumés pour attirer l’attention, si nécessaire, sur des graphiques, des cartes ou d’autres éléments affichés au mur.

Technologie mise en oeuvre
Les procédés dynamiques du concept d’éclairage sont mis en oeuvre à l’aide d’un système de commande DALI-/e:cue spécifiquement coordonné, conçu par Osram et Traxon Technologies. Il est possible de définir et d’appeler différents scénarios et séquences d’éclairage en fonction des exigences. Des capteurs de mouvements détectent si une pièce est inoccupée – si tel est le cas, l’éclairage est éteint pour économiser de l’énergie. Des scénarios d’éclairage spécifiques permettent d’adapter l’éclairage en fonction des tâches particulières réalisées lors des activités scolaires quotidiennes. Une association des luminaires Novaluna, montés en saillie et Comfit Wallwasher, tous équipés de tubes T5 avec des couleurs de lumière 840/880, permet de créer le ciel artificiel. Des encastrés équipés de lampes Halospot R111-ECO émettent les « rayons du soleil ». Une gradation de tous les luminaires composant le système est possible via une interface DALI. L’interface utilisateur Glass Touch, avec son écran tactile en verre, permet de commander des scénarios d’éclairage prédéfinis.

I. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *