De la GTB à l’exposition universelle de Milan

L’exposition universelle de Milan ouvrira ses portes le 1er mai 2015. L’exposition aura la particularité d’utiliser la gestion technique de bâtiment. Des smart grids seront installés sur le site afin de réduire au maximum la consommation d’énergie et l’impact environnemental de l’événement.

L’exposition universelle de Milan devrait accueillir plus de 140 pays et 20 millions de visiteurs. Un événement d’une telle envergure a des retombées internationales et Frederico Golla, PDG de Siemens Italy, en profitera pour promouvoir la GTB et la technologie des smart grids. En partenariat avec la compagnie Enel, il voudra démontrer au monde entier qu’il est possible de réduire l’impact environnemental et la consommation énergétique d’une infrastructure en maîtrisant le réseau de distribution d’énergie.  

Une interface multilingue sur chaque pavillon

Frederico Golla devra, pour cela, s’assurer que le site utilise le moins d’électricité possible durant les six mois de l’exposition. Une interface multilingue sera installée sur chaque pavillon afin que tout les exposants puissent surveiller leur consommation en temps réel. Une salle de contrôle permettra au personnel de vérifier tous les appareils dans l’infrastructure de distribution d’énergie de l’exposition et de leur permettre d’effectuer des tâches à distance et d’autres alertes à défauts éventuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *