Éric Michel, artiste Light Art

© Jennifer Westjohn

Éric Michel est né à Aix-en-Provence en 1962. Il étudie les arts plastiques et la musique dès sa jeunesse, et revient vers la peinture et la sculpture vers la fin des années 1980.

Au terme d’études scientifiques supérieures, il se dirige dans un premier temps vers le domaine de la finance, tout en menant de front ses activités artistiques. Après de nombreuses expositions au Japon où il séjourne jusqu’en 2002 en tant que dirigeant d’une banque américaine, de retour en France, il expose au Salon de Montrouge en 2004 et 2005, puis à Londres, New York, Miami, et participe à l’édition de Nuit Blanche à Paris avec son installation multimédia « Nuit Fluo » en 2006. En 2009, il investit les Archives Yves Klein dans le cadre d’une installation multimédia « Lumière et Immatériel » et d’une performance autour d’une œuvre sonore d’Yves Klein. La même année, son installation « Passages de Lumière » a été présentée dans les vitrines du musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice.

En 2011, le public découvre son installation lumineuse « Les Moulins de Lumière » sur le site des Grands Moulins de Pantin et l’exposition « Le Passeur de Lumière », en dialogue avec l’architecture de Le Corbusier au Couvent de La Tourette à Eveux, en 2013.

Dans la lignée d’Yves Klein, James Turrell et Dan Flavin, Éric Michel utilise la lumière pour explorer la frontière entre le matériel et l’immatériel. Pour Éric Michel, le médium qu’utilise l’artiste n’est plus véritablement la lumière, mais la perception même du spectateur.

www.ericmichel.net 

Biblioteca Fluo
Eric Michel © Adagp, Paris 2014

 

Exposition au Laboratoire des Lumières

Le Bon Marché Rive Gauche, 24, rue de Sèvres, 75007 Paris

Du 8 janvier 2015 au 6 mars 2015

L’artiste Éric Michel présentera deux sculptures de lumière – « Biblioteca Fluo » et « Fluo Pink » – au Laboratoire des Lumières, espace situé dans l’espace luminaires du Bon Marché, permettant d’ouvrir le public à l’art et au design utilisant la lumière comme médium.

Son travail sur la lumière, en particulier ses tableaux saturés de pigments purs, ses vidéos et ses installations fluorescentes, s’inscrit essentiellement dans la tradition d’une quête de l’immatériel.

Cette exposition au sein du rayon luminaires d’un grand magasin traduit une autre façon de traiter la lumière, de la faire parler, comme dans une des œuvres en néon de l’artiste « La Lumière parle ». Éric Michel expose également à l’abbaye de Saint-Jean-aux- bois sa sculpture de lumière « La Veillée des Solitaires » jusqu’au 8 mars 2015, et il sera à Venise du 8 février au 19 avril 2015 pour l’exposition « Within Light / Inside Glass ». Coïncidence ? L’exposition a ouvert le 8 janvier, date de la cérémonie d’ouverture en France de l’Année internationale de la lumière

Toujours oscillant entre art et sciences, Éric Michel a été nommé conseiller artistique et culturel du comité d’organisation de l’événement en France.

À noter que la cérémonie d’ouverture internationale consacrant le début cette année de la lumière s’est déroulée le 19 janvier dans les locaux de l’Unesco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *