Éclairage urbain

©Jean-Yves soëtinck, L’Acte lumière
©Jean-Yves Soëtinck, L’Acte lumière

Éclairer juste… ou Juste éclairer ?

Sur le même sujet

Éteindre : une vraie fausse bonne idée ?

Certaines communes préconisent d’éteindre un foyer sur deux ou même sur trois ; cette solution a l’inconvénient d’entraîner une mauvaise uniformité d’éclairement et de luminance. De plus, il s’avère délicat de choisir les voies pour réaliser une extinction partielle et pour en déterminer la durée qui précède en soirée l’extinction totale de nuit des petites communes.

(© LEC. Photo. Xavier Chabert). La Passerelle de la Paix à Lyon, signée Dietmar Feichtinger Architectes et Schlaich Bergermann Partner, relie Caluire à la Cité internationale.

(© LEC. Photo. Xavier Chabert). La Passerelle de la Paix à Lyon, signée Dietmar Feichtinger Architectes et Schlaich Bergermann Partner, relie Caluire à la Cité internationale.

 

 

La durée d’allumage permanent annuelle est estimée à environ 4 170 heures, durée très variable d’une commune à une autre, car la plupart des villages et des petites villes sont éteints de 23 h à 6 h, ce qui représente 2 555 heures en moins par an, soit 1 615 heures d’allumage annuel.

De plus, si l’on éteint un point lumineux sur deux sur toutes les voies de ces communes de 20 h à 23 h, ce qui représente en un an 548 heures en moins, la durée d’allumage de tous les points lumineux est de 1 067 heures par an, les économies obtenues dans ce cas ne sont pas significatives, d’autant que le prix de l’abonnement reste le même. En réalité, ce type d’extinction se pratique de moins en moins à cause des réseaux aériens qui ne sont plus conçus pour réaliser ce type de branchement.

En revanche, une extinction au cœur de la nuit et dans des zones peu fréquentées peut être envisagée, à condition qu’elle fasse l’objet d’une étude appropriée.

Si l’extinction de l’éclairage public fait autant polémique, c’est sans doute qu’elle touche au sentiment d’insécurité que nous éprouvons tous la nuit. Même si la corrélation entre éclairage et taux de criminalité n’est pas vraiment démontrée, en revanche, le lien entre éclairage et sentiment d’insécurité existe.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.