Bâtiments éloignés ou isolés sur le territoire : comment les rendre suffisamment intelligents pour garantir sécurité et faible consommation énergétique ?

Mélanie Dubus

À l’heure de la Smart City, des solutions de contrôle d’accès permettent de gérer à distance et sans énergie des bâtiments dispersés, permettant ainsi d’en garantir la sécurité et d’améliorer leur performance énergétique.

Sur le même sujet

Par Mélanie Dubus, directrice Marketing & Développement, ASSA ABLOY Access Control, spécialiste du verrouillage pour la sécurisation des sites sensibles.

Garantir la sécurité de bâtiments éloignés ou isolés n’est pas toujours facile, surtout si ceux-ci sont difficiles d’accès, à l’instar des éoliennes, des châteaux d’eau ou encore des bâtiments télécoms. Pour autant, ils nécessitent une bonne maîtrise de leurs accès. Or, la plupart des systèmes de contrôle d’accès centralisés se composent d’éléments de fermeture électrique soutenus par une alimentation électrique sur site. Un détail qui engage de multiples frais pour l’entreprise : aussi bien en matière de facture énergétique que de coût des travaux ou de déploiement des ressources, souvent surdimensionné par rapport à l’équipement à mettre en place. Heureusement, des solutions existent.

L’avenir du contrôle d’accès passera par les cylindres
électroniques et les clés intelligentes

Flexible, pérenne et illimité en nombre de bâtiments et d’utilisateurs, l’avenir du contrôle d’accès pour les bâtiments éloignés repose sur des systèmes intelligents, autonomes et hybrides. Constituées de cylindres à disques haute sécurité, de clés électroniques transportant les droits d’accès, de boîtiers de programmation et d’un logiciel d’administration à distance, ces solutions offrent une double sécurité mécanique normée et électronique avec cryptage AES particulièrement adapté aux sites sensibles.

Une très faible demande en énergie
Ne nécessitant aucune alimentation sur la porte ou le bâtiment, ces systèmes s’installent facilement et sont peu énergivores. Grâce à une pile intégrée dans la clé, le module devient autonome pour une durée d’environ dix ans. Rentable sur tous les plans, il préserve aussi doublement l’efficacité opérationnelle de l’entreprise. Tout d’abord, sa capacité de contrôle à distance limite les déplacements des équipes. Ensuite, côté matériel, la réduction du nombre de clés à transporter apporte un vrai confort pour le technicien qui, en charge de nombreux sites, n’a plus à prendre un énorme trousseau. Une seule clé suffit, fini la peur d’avoir oublié la bonne !

La data au cœur du contrôle d’accès
À l’aide du logiciel d’administration à distance, toutes les données sont centralisées. Depuis n’importe quel poste de travail, l’administrateur se connecte au parc immobilier, puis pilote les droits d’accès selon les besoins en temps réel des utilisateurs. Il peut également identifier qui est présent dans chaque bâtiment, quels accès ont été donnés, pour combien de temps, etc.
Un volume d’informations automatiquement remonté par les clés intelligentes via le smartphone de l’utilisateur, ce qui assure un contrôle et une sécurité optimums.

Le smartphone comme meilleur allié
Avec cette solution, le smartphone devient une extension du système. En le connectant à sa clé via Bluetooth, l’utilisateur peut faire la mise à jour de ses droits. Il est d’ailleurs préconisé d’entrer une durée de validité restreinte pour obliger à une mise à jour régulière et limiter les risques en cas de perte ou de vol.
L’administrateur aura aussi l’opportunité d’ouvrir des droits d’accès uniques et en temps réel pour un seul utilisateur et sur un seul bâtiment, dès lors que celui-ci introduira sa clé dans la serrure connectée.

Enfin, autre atout, certaines fonctions « offline » peuvent être proposées si l’utilisateur se trouve en zone blanche. Ses droits d’accès sont ainsi stockés dans le téléphone en amont puis libérés à l’aide d’un code PIN de sécurité au moment de l’introduction de sa clé dans le cylindre.

En résumé, les dernières innovations technologiques en matière de contrôle d’accès permettent de rendre les bâtiments plus intelligents et écoresponsables, et ce bien qu’ils soient dispersés sur un même territoire ou à travers le monde. Il suffit juste de se lancer !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.