Un home cinéma collaboratif

Emmanuel Paoli, installateur image, son et domotique chez TBSCo, travaille notamment chez des personnalités très célèbres. Il décide pourtant de nous emmener chez un particulier au nord-est de Paris, dans un petit village, pour nous présenter un home cinéma de très bonne facture au tarif tout à fait raisonnable.

Sur le même sujet

Ce projet n’est pas anodin car il rassemble tout ce qui devrait être fait par la profession : expertise, écoute client, conseil et collaboration entre les métiers. Ainsi, le projet a été réalisé en parfaite harmonie entre l’électricien, l’installateur et le client. Pour Emmanuel Paoli, « la relation électricien-domoticien est primordiale. Il n’y a aucune concurrence. C’est un travail en commun pour servir le client. Le pisciniste, le cuisiniste, l’électricien et le domoticien doivent travailler ensemble et ne pas imaginer que chacun peut tout faire seul. La responsabilité civile de l’électricien ne couvre pas la piscine, celle du domoticien ne couvre pas le courant fort. »

« C’est le service que j’achète, précise le client. Bien sûr, le produit doit être bon, mais c’est le suivi et le conseil qui m’intéressent. J’ai rencontré Emmanuel Paoli à l’occasion de l’achat d’une TV avec une barre de son et, de suite, il a su m’écouter et répondre à mes attentes. » Le travail porte alors sur l’intégration des câbles et sur la gestion intelligente des télécommandes. « J’ai été très satisfait et c’est naturellement que j’ai fait appel à Emmanuel Paoli pour créer ma salle de home cinéma. Nous avons mis la pièce à nu pour avoir une réflexion intelligente et pas du bricolage », explique le propriétaire.

Le client, trouvant les salles de cinéma inconfortables, souhaitait disposer de sa propre salle en construisant un home cinéma 3D. Celui-ci est installé dans un grand bureau et doit être invisible hors utilisation. Le menuisier a donc réalisé une bibliothèque avec une casquette en bois qui intègre l’écran motorisé. Il est à noter que cette pièce est aussi équipée d’un système hi-fi indépendant de l’équipement home cinéma, pour bénéficier d’une restitution parfaite en stéréophonie.

Pour qu’un projet de ce type soit mené à bien, le passage des câbles courants fort et faible doit être anticipé pour ne pas subir de perturbations et pour prévoir les évolutions futures. Ainsi, les rayons de courbure des gaines permettent de changer les câbles sans souci en prévision de nouvelles normes ou nouveaux usages. « Le câble le plus cher est celui que l’on aura oublié de passer », se plaît à rappeler l’installateur.

« On ne peut pas se lancer dans un projet home cinéma sans respecter un minimum le cahier des charges (Dolby, THX…) dicté par les productions d’Hollywood. Il faut donc faire des choix. J’utilise de nombreuses astuces pour optimiser l’acoustique de la pièce à traiter », précise Emmanuel Paoli. Il est alors important de comprendre a minima le comportement d’une onde sonore pour savoir quoi préconiser.

Le système est complet avec un écran, un vidéoprojecteur, un lecteur Blu-ray, un décodeur satellite, mais surtout une seule et unique télécommande. Pas besoin d’appuyer sur le bouton On, il suffit de choisir son activité : Blu-ray ou Satellite, et tout le système s’allume automatiquement. La console de jeux n’est pas encore installée, mais tout est prévu avec notamment une prise HDMI en façade.

Preuve que le propriétaire est satisfait des conseils et de l’installation, il a commandé un système d’alarme connecté avec levée de doutes et fleurit d’idées.

Intervenants
Emmanuel Paoli, TBSCo, Son, Image et Domotique – 88, avenue des Ternes, 75017 Paris
Nicolas Prudhomme – Électricité – 12, avenue Condé, 60500 Chantilly

Matériel utilisé

Projecteur 3D JVC, écran de projection tensionné ;

Amplificateur Onkyo, système audio Bower & Wilkins ;

Lecteur Blu-ray Oppo, automate et télécommande RTI.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.