Faire plus avec moins : tel est le défi de maintenance d’un monde numérique et sans fil

Par Daniel Crowe, directeur régional France et Europe du Sud de NETSCOUT

À mesure que l’Internet des objets (IoT) investit progressivement la vie quotidienne, il devient nécessaire de comprendre la maintenance réseau de ces millions de terminaux, filaires et sans fil. Car cette dernière n’est pas aussi ludique que peuvent l’être les objets connectés, elle est opérée sur des réseaux extrêmement complexes. Cette opération, initialement ardue, se complexifie avec le manque de personnel qualifié. Dans ce contexte, l’entreprise numérique se retrouve avec d’importants défis à relever.

Sur le même sujet

Dans tout environnement professionnel, la qualité de service est la clef du succès. Aussi, pour maintenir leur performance, les organisations doivent être en mesure d’identifier et de résoudre rapidement tout dysfonctionnement/problème pouvant intervenir sur leur réseau et ce, à tous les niveaux (infrastructure, cloud, endpoint, etc.). La réduction du temps moyen d’identification et de résolution est essentielle ! L’intégrité des composants physiques et virtuels d’un réseau, ainsi que tous les périphériques qui y sont connectés, doivent être intégrés à son cycle de surveillance et de maintenance.
Avec la multiplication des points d’entrée, qui complique plus que jamais la situation, la résolution de problèmes inhérents au réseau de l’entreprise est désormais au premier plan.

La transformation numérique via l’IoT
La promesse de la transformation numérique croît et incitera à multiplier le nombre d’appareils connectés. En cette ère digitale, de plus en plus d’entreprises se tournent vers l’IoT afin de développer de nouveaux services à destination de leurs clients, mais aussi pour améliorer leurs propres activités et performances. Elles ont bien compris que l’IoT leur permet également de réduire les coûts opérationnels, de renforcer les processus d’automatisation et d’amplifier in fine l’efficience. C’est le cas notamment dans les projets de Smart Home (maisons intelligentes) avec l’intervention de plusieurs technologies/solutions connectées, ou dans une production robotisée qui serait gérée via l’IoT. Dans ces deux situations, la connectivité IP et le réseau sont nécessaires pour tirer pleinement profit de l’Internet des objets.

La synergie entre informatique, technologie opérationnelle et autres technologies est désormais cruciale pour la réussite de l’entreprise. Cette association entraîne en retour des demandes croissantes sur les réseaux d’accès et les ressources de support déjà surchargées. Hormis quelques exceptions de technologies connectées en IP sans fil qui peuvent être activées avec ZigBee ou Bluetooth 5 via une passerelle terre raccordée au réseau Ethernet existant, la grande majorité des appareils IoT (30 milliards estimés dans le monde) sont/seront connectés via des réseaux locaux sans fil 803.3 Ethernet ou 802.11. La maintenance de ce volume croissant d’appareils représente un défi réel, pour un secteur confronté à un manque de personnel.

Une solution pour chaque problème
Que se passe-t-il lorsqu’une erreur de connexion intervient sur l’un de ces appareils, chamboulant alors le trajet réseau établi ? Il faut savoir qu’il existe plusieurs motifs de faille. Cela peut être une connexion malencontreuse d’un verrou biométrique à un serveur sécurisé, ou encore un composant de périphérique connecté qui bloque.
Pour conserver la continuité de service et protéger les objectifs commerciaux, il devient crucial et vital pour l’entreprise de pouvoir à la fois identifier les causes de l’incident et d’y remédier. L’option de déconnecter tous les appareils connectés et de permette ainsi aux autres appareils, de plus en plus nombreux, de continuer à fonctionner normalement ne peut plus être retenue. Et ceci d’autant plus dans un contexte d’exigences commerciales fortes et de multiplication d’appareils.

Tous les systèmes industriels numérisés sont désormais connectés à un réseau, ce qui inclut que tous auront besoin d’une alimentation électrique par câble Ethernet (PoE, Power over Ethernet). Avec une majorité d’appareils IP connectés via Ethernet 802.3, l’analyse de la puissance de débit entre les connexions est désormais nécessaire. Ainsi, il est essentiel pour les entreprises d’intégrer à leurs réflexions liées au management de l’IoT des outils de mesure de points de connexion pour comparer les différents niveaux de puissance requis et ceux obtenus.

Avec le nombre grandissant d’appareils connectés, l’identification manuelle d’un périphérique défectueux sur le réseau serait une tâche extrêmement chronophage et inefficace. A l’heure de la transformation numérique, l’automatisation prend un véritable sens ! Elle n’altère en rien les fonctions de tests et de maintenance, qui demeurent identiques, mais toutefois les facilite. Cela devient d’autant plus important lorsque l’appareil connecté utilise le réseau sans fil pour communiquer avec d’autres. Dans ce cas, une perte de fonctionnalité due à une fluctuation de puissance ou même un manque de puissance appropriée se traduirait par une efficacité réduite ou un refus de fonctionner correctement. Par ailleurs, bénéficier d’une visibilité du réseau tel qu’il était avant que la faille survienne permet de réduire considérablement le temps de réparation.

Le développement et l’utilisation grandissante par les industriels de l’IoT entraînent par conséquent la prolifération d’appareils compatibles PoE (Power over Ethernet) et intelligents. Pour y faire face, la maîtrise de l’IoT est la clef de l’entreprise numérique moderne. Avec l’IoT, les organisations vont devoir s’appuyer sur des outils et solutions visant à faciliter la maintenance et la sécurité des équipes réseau. Parallèlement, la flexibilité d’intervenir sur plusieurs systèmes sans le besoin de disposer d’un outil prioritaire leur permettra de maîtriser les coûts liés à la maintenance réseau. Seuls des outils flexibles, programmables et intelligents favoriseront le traitement et la maintenance réseau du monde numérique et sans fil qui tend à s’imposer pour les prochaines décennies.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.