Louis Parent, responsable commercial et marketing Industry Management & Automation, Phoenix Contact

Louis Parent

Phoenix Contact conçoit, fabrique et commercialise des solutions d’automatismes et de communication pour l’industrie. Leader mondial des composants, systèmes et solutions dans les domaines de l’électrotechnique, de l’électronique ainsi que de l’automatisation, le fabricant allemand présente cette année sur le salon IBS une solution de supervision et d’automatisation du bâtiment, adaptée du monde industriel, qui s’appuie sur la maquette numérique et s’intègre dans un processus BIM.

Sur le même sujet

Pouvez-vous nous présenter votre solution phare ?
Louis Parent –
Nous présentons sur le salon IBS une solution d’avenir pour la GTB (gestion technique du bâtiment) et la GTC (gestion technique centralisée). Il s’agit d’un automate, à l’origine industriel, adapté aux logements et aux bâtiments tertiaires. Cet automate, l’ILC 2050 BI, est une solution d’automatisation du bâtiment multiprotocole. Il fonctionne sous la plateforme Niagara 4 de Tridium, qui est l’une des solutions dominant le marché américain, précurseur sur ce domaine. Cette solution, qui s’intègre directement dans un processus BIM (maquette numérique), permet d’augmenter la productivité de l’intégrateur qui utilise Niagara. Il sera en mesure de puiser un maximum d’informations déjà contenues dans la maquette numérique, afin de faciliter son intégration. Pour cela, nous récupérons directement l’information contenue dans les objets connectés du bâtiment modélisés aux formats IFC ou RVT (pour les utilisateurs de Revit). L’ILC 2050 BI permet alors de superviser et de gérer le bâtiment dans son intégralité. Des solutions d’aide à la supervision sont intégrées à Niagara et permettent de connaître le fonctionnement en temps réel du bâtiment. La combinaison de l’ILC 2050 BI et de Niagara 4 nous a permis d’atteindre ce niveau d’automatisation.

Quels sont ses domaines d’application ?
L. P. –
Cette solution est en mesure de répondre aux besoins de la GTB et de la GTC des exploitants et cible principalement les bâtiments tertiaires et résidentiels collectifs. Grâce à sa connaissance du monde de l’industrie et des contraintes fortes inhérentes à ce domaine, Phoenix Contact représente un gage de qualité pour la gestion des bâtiments intelligents. Une interface Web, livrée avec Niagara 4, fonctionne en HTML5 et récupère les données collectées par les automates et les capteurs afin de générer en temps réel des tableaux de bord contenant les historiques. Une cartographie du bâtiment permet de disposer d’informations sur l’ensemble des espaces. L’application peut également intégrer un ensemble de services aux usagers, l’aide à la maintenance ou encore le suivi énergétique, ce qui permet de dimensionner le bâtiment en définissant précisément ses besoins en temps réel.

 En quoi cette solution se démarque-t-elle des solutions existantes ?
L. P. –
Le point clé de cette solution est sa qualité industrielle, mise au service des bâtiments tertiaires et du logement, couplée au Framework Niagara 4. C’est la première fois qu’un industriel adapte une telle solution au monde du bâtiment. Niagara 4 possède une nouvelle interface qui est à la fois audacieuse et instinctive. Moderne et facile à utiliser, la plateforme utilise HTML5 pour offrir toute une gamme de fonctionnalités. Elle intègre l’ensemble des protocoles métiers comme KNX, BACnet, Modbus, Oracle, SNMP, M-Bus ou encore OPC UA, et prend également en charge les protocoles propriétaires. Cette solution est très simple à implémenter, permet des vues en temps réel, offre des interfaces graphiques intuitives et facilite la récupération des informations. Enfin, elle s’intègre complètement dans le processus BIM, et offre donc de réels gains de temps aux intégrateurs, en leur évitant la ressaisie de données et donc en réduisant considérablement les erreurs : l’ensemble des données des objets BIMés découle d’un travail direct avec les fabricants de contenus, ce qui augmente considérablement la véracité des informations.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.